•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mise en branle de la stratégie d'inclusion pour le logement abordable à Gatineau

Un immeuble à appartements.

La ville de Gatineau fait face à une pénurie de logements abordables (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La nouvelle stratégie d'inclusion en matière de logements abordables de la Ville de Gatineau se mettra en chantier dès la semaine prochaine.

La commission chargée des dossiers d'habitation se penchera sur les échéanciers de cette initiative qui vise à inciter les promoteurs immobiliers à prévoir 10 % de logements abordables dans leurs grands urbains.

L'un des objectifs est de préserver l'abordabilité de notre parc immobilier, a rappelé samedi l'élue Maude Marquis-Bissonnette, qui préside la Commission de l'aménagement du territoire, de l'habitation et de l'environnement.

Elle a ajouté qu'un règlement d'inclusion permet aussi de favoriser la mixité sociale. En juin dernier, elle avait fait savoir qu'une politique en ce sens était à l'étude.

Le maire, Maxime Pedneaud-Jobin, a quant à lui indiqué qu'une telle stratégie était un outil puissant de lutte à la pauvreté, de qualité de vie pour les gens.

La première facture qui sort, c'est de payer pour un toit et quand c'est un toit qui est abordable, c'est toute la vie qui change, a-t-il fait valoir.

Des représentants de la ville de Montréal, qui est la seule ville du Québec à avoir adopté cette approche, ont rencontré les membres de la commission vendredi pour parler de leur nouvelle réglementation.

Il s'agit là d'un exemple dont la Ville de Gatineau, qui vit une crise du logement, souhaite s'inspirer.

En juin dernier, les données du Collectif régional de lutte à l'itinérance en Outaouais (CRIO) indiquaient que seul 1,8 % des logements étaient toujours disponibles à Gatineau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...