•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attention à une fausse page Facebook du Bal de neige

Une capture d'écran de la fausse page Facebook du Winterlude, appellation anglaise du Bal de neige.

La page Facebook présentée comme celle du Bal de neige (Winterlude en anglais) a l'air réelle, mais elle n'est pas officielle.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une fausse page Facebook du Bal de neige circule sur le web. Les usagers sont invités à s'inscrire à des spectacles, mais aussi à partager plusieurs informations, dont le numéro de leur carte de crédit.

Les festivités du 43e Bal de neige d'Ottawa ont été lancées vendredi. Elles se déroulent de façon virtuelle en raison de la pandémie et les spectacles sont offerts gratuitement sur Internet.

Des cybercriminels ont toutefois profité du contexte pour mettre en ligne une fausse page Facebook sur laquelle les gens peuvent supposément prendre part aux activités du festival.

À première vue, la page intitulée Winterlude 2021 - appellation anglaise du Bal de neige - semble réelle. Des publications dans la langue de Shakespeare rappellent la programmation virtuelle de l'événement, mais ceux qui se cachent derrière cette fausse page invitent les gens à cliquer sur un lien pour s’inscrire aux activités.

Une fois arrivés sur ce site web, les internautes doivent se créer un compte pour avoir accès à ladite programmation. Les arnaqueurs demandent ensuite le nom et le numéro de carte de crédit, et ce, même si l’événement est sans frais.

Selon l'expert en cybersécurité Steve Waterhouse, l'accès à ces données est suffisant pour commettre un vol d'identité.

Le but premier c’est vraiment toujours d’aller chercher de l'argent et vider vos poches.

Une citation de :Steve Waterhouse, expert en cybersécurité

Si une personne se fait solliciter de quatre, cinq ou six manières différentes par courrier électronique, éventuellement il y a de l’information qui va transpirer, explique-t-il en entrevue. Les cybercriminels ramassent l’information et ils peuvent à ce moment-là se bâtir un profil .

Un homme dans une salle de nouvelles regarde l'objectif.

Steve Waterhouse est expert en cybersécurité et chargé de cours à l’Université de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Un phénomène qui prend de l'ampleur

Créer un faux site web pour un événement ou un festival en ligne est une tendance à laquelle plusieurs artistes font face avec le nombre grandissant de spectacles offerts sur le web, selon M. Waterhouse.

Le spectacle en ligne devient le moyen nécessaire pour rejoindre les gens qui veulent entendre les artistes performer, mais en même temps les cybercriminels ont repéré l’opportunité d’aller faire une arnaque et attirer des gens qui ne se méfieront pas, soutient-il.

Il invite la population à la prudence et rappelle que les spectacles du Bal de neige sont diffusés directement sur des plateformes bien connues comme Facebook et YouTube.

L'expert en cybersécurité estime également qu'il est du devoir des organisateurs de faire la promotion d'un site officiel sur les médias sociaux pour éviter la confusion. Il est d'avis qu'il faut informer les gens pour éviter qu’il y ait de la fraude au bout du compte.

Par courriel, Patrimoine canadien indique être déjà au courant de la problématique et ajoute l'avoir signalée à Facebook. Nous invitons les Canadiens et Canadiennes à visiter notre page officielle du Patrimoine canadien pour toute information relative au Bal de Neige, ajoute le ministère.

Avec les informations de Jérémie Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !