•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada fait des mises en garde sur des désinfectants non autorisés

Une classe vide avec, en avant-plan, une bouteille de désinfectant.

Santé Canada avertit les Canadiens que les entreprises Protegel Quebec et Hangel Canada vendent des désinfectants pour les mains et des désinfectants pour surfaces dures non autorisés qui peuvent présenter des risques pour la santé.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Presse canadienne

Santé Canada avertit les Canadiens que les entreprises Protegel Quebec et Hangel Canada vendent en ligne des désinfectants pour les mains et des désinfectants pour surfaces dures « non autorisés, qui peuvent présenter des risques pour la santé ».

L'agence fédérale a mis en garde les citoyens vendredi par communiqué de cesser immédiatement d'utiliser ces produits, et de consulter un professionnel de la santé en cas de préoccupations liées à l'état de santé.

Santé Canada a dit avoir demandé à plusieurs reprises à ces deux entreprises de cesser de vendre ces produits et de procéder à leur rappel.

Cependant, à ce jour, aucune des deux entreprises n'a répondu à ces demandes, a indiqué l'agence fédérale vendredi.

Santé Canada a affirmé qu'elle prendrait des mesures d'application de la loi additionnelles, si nécessaire, ''pour mettre fin à cette activité illégale''.

Les produits non autorisés peuvent contenir des ingrédients inconnus pouvant être nocifs s'ils sont utilisés ou consommés, déclare Santé Canada.

En outre, l'analyse de certains de ces produits non autorisés par Santé Canada a révélé la présence d'une concentration en éthanol plus faible que le seuil recommandé pour être efficace, ajoute-t-on.

Selon Santé Canada, certains produits affichaient un numéro de produit naturel (NPN) à huit chiffres appartenant à un produit différent, tandis que d'autres produits prétendaient à tort limiter la propagation de la COVID-19.

La liste des produits en question se trouve sur le site web de Santé Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !