•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture prochaine de l’usine de pâte à papier de Prince Albert

Une usine de pâte à papier

L'entreprise britanno-colombienne Paper Excellence a l'intention de rouvrir l'usine de Prince Albert en 2023.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Radio-Canada

La compagnie qui possède l'usine de pâte de papier à Prince Albert prévoit redémarrer l'usine dès que l'accord de non-concurrence avec les anciens propriétaires expirera en mars 2021.

Lorsqu'elle a acheté l'usine des mains de Domtar, l’entreprise Paper Excellence avait signé une clause de non-concurrence qui stipulait qu'elle ne pouvait pas produire le même type de pâtes que ce que produisait l'usine lors de l'achat en 2011. Cette clause expire le mois prochain.

Dans un communiqué de presse envoyé vendredi, l’entreprise affirme avoir déjà investi plus de 600 000 $ dans des travaux d'ingénierie pour redémarrer l'usine. La date de réouverture est prévue en été 2023.

La compagnie mentionne aussi avoir rencontré des représentants du gouvernement provincial ainsi que des groupes autochtones locaux pour discuter du financement partagé.

Paper Excellence attend avec impatience le jour où le site pourra embaucher 200 personnes, générant ainsi plus de 300 millions de dollars par an en retombées économiques pour Prince Albert et toute la Saskatchewan, peut-on lire dans le communiqué.

En 2016, le producteur britanno-colombien Paper Excellence avait annoncé vouloir produire de la pâte kraft blanchie de résineux du nord, connue dans l'industrie comme étant de la pâte NBSK. Cette pâte sert principalement à la fabrication de papier mouchoir et de papier hygiénique.

L’usine avait fermé ses portes en 2006 et employait à l'époque quelque 700 employés dans la région de Prince Albert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !