•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ligne d'appels pour un vaccin anti-COVID-19 explose à l'Île-du-Prince-Édouard

Les mains d'une femme âgée sur un téléphone cellulaire.

Établir un rendez-vous peut prendre de 5 à 10 minutes, mais le volume élevé d'appels complique les choses (archives).

Photo : Getty Images / EoNaYa

Radio-Canada

Les personnes âgées de plus de 80 ans à l'Île-du-Prince-Édouard peuvent prendre rendez-vous depuis jeudi pour être vaccinées contre la COVID-19, mais plusieurs ont de la difficulté à en obtenir un en raison du nombre élevé d’appels téléphoniques.

Les personnes appartenant à ce groupe prioritaire peuvent composer le 1 844 975-3303, de 8 h à 16 h, du lundi au dimanche, pour obtenir un rendez-vous.

Il est possible que les appelants entendent un message qui leur demande de rappeler plus tard si le nombre d’appels est trop élevé à ce moment, explique le ministère de la Santé. Lorsque la communication est établie, fixer un rendez-vous peut prendre de 5 à 10 minutes.

Joyce Murray, 94 ans, espère pouvoir être bientôt vaccinée. Elle dit qu’elle ne peut reprendre ses activités de bingo et de jeu de quilles sans cela.

Sa fille, Nancy Flynn, dit avoir composé le numéro en question 138 fois depuis jeudi matin dans l’espoir d’obtenir un rendez-vous pour sa mère, mais sans succès. Mme Flynn dit comprendre que beaucoup de gens veulent être vaccinés et qu’il faut attendre.

Elle ajoute que sa mère se porte bien, mais elle se fait du souci pour elle parce qu’à son âge elle est vulnérable dans le contexte de la pandémie.

La patience est conseillée

La situation a poussé les autorités provinciales à demander aux gens d’être patients.

La ligne téléphonique a connu des problèmes techniques jeudi, précise la cheffe des soins infirmiers de la province, Marion Dowling. La journée a été très occupée, souligne-t-elle.

Les autorités comptent augmenter le nombre de préposés qui reçoivent les appels et donner bientôt aux gens un moyen de prendre rendez-vous en ligne, ajoute Mme Dowling.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

La Fédération des aînés de l’Île-du-Prince-Édouard communique avec ses membres par courriel et par téléphone pour leur rappeler qu’ils peuvent prendre rendez-vous, indique le président de l’organisme, Russ Noiles. Il dit croire que les personnes âgées de 80 ans et plus veulent saisir cette chance d’être vaccinées. Il leur recommande aussi la patience au moment d’essayer d’obtenir un rendez-vous.

La province compte environ 5500 résidents âgés de 80 ans et plus. Près de 500 d’entre eux ont réussi à obtenir un rendez-vous en date de jeudi midi, selon les autorités.

Les premières doses de vaccin à l’intention de ce groupe prioritaire devraient être administrées à compter du 22 février.

Avec des renseignements de Wayne Thibodeau et d’Angela Walker, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !