•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manoir Liverpool tente d'empêcher la diffusion du rapport d'enquête

Une ambulance et un véhicule de police devant un immeuble.

Une personne du troisième étage du Manoir Liverpool a été transportée en ambulance vendredi à l'Hôtel-Dieu-de-Lévis.

Photo : Radio-Canada

Les propriétaires du Manoir Liverpool ont fait parvenir une mise en demeure au CISSS de Chaudière-Appalaches pour tenter de l'empêcher de publier son rapport d'enquête sur la résidence pour aînés de Lévis. L'organisme a tout de même rendu public le document vendredi matin.

Les avocats de Claude Talbot et Manon Belleau font valoir que leurs clients ont multiplié les demandes au cours des derniers jours afin d'obtenir le rapport découlant de l'enquête du CISSS de Chaudière-Appalaches, mais sans succès.

Vous avez finalement dénié [sic] transmettre à 17 h 39 ce jour [jeudi] uniquement une synthèse du rapport d’enquête. En nous transmettant cette synthèse, vous avez alors affirmé qu’il serait rendu public "dès demain matin" [vendredi], peut-on lire dans la missive.

Les propriétaires du Manoir Liverpool reprochent aussi au CISSS de Chaudière-Appalaches d'avoir réagi une fois de plus et au détriment des droits de nos clients, en réaction aux allégations non fondées de Radio-Canada. Le CISSS s’empresse de réagir pour tenter de sauver son image auprès du public.

Il importe de vous rappeler que vous vous étiez engagés à la confidentialité de ce processus. Est-ce une pression de la ministre qui vous a fait briser votre promesse?

Une citation de :Extrait de la mise en demeure

Les propriétaires estiment qu'ils n'ont pas pu faire valoir un quelconque droit de réplique et pour ajouter à cette parodie de justice, n’ont même pas pu avoir accès à ce rapport complet.

En entrevue à Radio-Canada, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants mentionne que les juristes du ministère de la Santé essaient de trouver un mécanisme d'entente pour que le rapport soit diffusé le plus rapidement possible.

Finalement, le rapport, qui devait être rendu public à 9 h, a été dévoilé publiquement aux médias à 11 h 15.

Plus de détails à venir sur le contenu du rapport

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !