•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Métaux BlackRock demande à Saguenay de reconduire un programme de congé de taxes

Un plan 3D de l'usine de Métaux BlackRock

L'usine de Métaux BlackRock

Photo : Courtoisie / Métaux BlackRock

Après avoir reçu une demande en ce sens de la part du projet Métaux BlackRock, Saguenay n’a pas encore décidé si elle reconduira, dans sa forme actuelle, le programme de congé de taxes accordé aux entreprises qui choisissent de venir s’implanter dans sa zone industrialo-portuaire (ZIP).

L’actuel Programme de crédit de taxes à l’investissement en soutien au développement économique, entré en vigueur en août 2018, est échu depuis le 31 décembre dernier.

Selon le cabinet de la mairesse Josée Néron, des discussions ont cours au sein du comité des finances de Saguenay en ce qui concerne la reconduction du programme d’aide dans sa forme actuelle. Une nouvelle mouture pourrait être proposée.

L’entreprise Métaux BlackRock, qui souhaite construire une usine de transformation de concentré de vanadium-titane-magnétite (VTM) à La Baie, est l’une des entreprises admissibles à l’aide accordée sous forme de crédit de taxes. Le crédit équivaut à 90 % des taxes foncières générales pour la première année, pour ensuite décroître de 10 % chaque année subséquente pendant neuf ans.

D’autres compagnies qui caressent des projets sur le territoire de la ZIP, comme GNL Québec, y seraient admissibles.

Métaux BlackRock, qui souhaite traiter du minerai extrait à Chibougamau et acheminé par train jusqu’à l’usine de Grande-Anse, a écrit à la Ville le 14 décembre pour lui demander de maintenir son programme incitatif au-delà du 31 décembre.

Dans sa lettre, la compagnie indique que l’usine métallurgique serait le premier projet d’importance à voir le jour dans la ZIP Saguenay et que l’aide est impérative à son financement.

Pour les investisseurs, le programme fiscal constitue un appui concret et significatif et fait partie intégrante du montage financier proposé. Il est donc primordial que celui-ci soit maintenu […] , peut-on lire dans un extrait de la correspondance présentée aux élus du comité exécutif de la Ville le 21 janvier.

Métaux BlackRock a reçu le feu vert des autorités environnementales pour son projet d’usine à Saguenay et de mine à Chibougamau en mai 2019. La minière a aussi conclu une entente avec les communautés autochtones de Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean, et d’Essipit et Pessamit, sur la Côte-Nord, concernant l’empiètement sur des terres ancestrales innues en août de la même année. Quelques jours plus tard, l’entreprise a annoncé qu’elle mettait son projet d’usine en veilleuse. L’enjeu demeure le financement du projet évalué à 1,3 milliard de dollars.

Chez Métaux BlackRock, on insiste pour dire que l’entreprise travaille d’arrache-pied pour que l’usine voie le jour. La compagnie espère pouvoir boucler son financement en 2021.

Il n'a pas été possible de joindre le président du comité des finances de Saguenay, Michel Potvin.

Le programme de crédit de taxes de Saguenay en bref :

  • La valeur totale des crédits de taxes qui peut être accordée annuellement en vertu du présent programme est de 5 millions $.
  • Outre la limite annuelle fixée, une entreprise ne pourra recevoir un crédit annuel supérieur à la taxe foncière générée sur une évaluation de 65 millions $.
  • Une entreprise ne pourra recevoir un crédit cumulatif supérieur aux taxes générées sur une évaluation de 65 millions $ pour la période visée en considérant les modalités de l’article 11.

Source : ville de Saguenay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !