•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième cas du variant britannique du coronavirus détecté en Saskatchewan

Une infirmière clinicienne prépare un vaccin contre la COVID-19.

L'infirmière clinicienne Heather Witzel-Garnhum a administré le premier vaccin contre la COVID-19 en Saskatchewan. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

La Saskatchewan annonce qu'un troisième cas du variant britannique du coronavirus a été détecté dans la province. Alors que les deux premiers étaient recensés à Regina, celui-ci est enregistré à Saskatoon.

Selon la province, la personne infectée a été testée à la mi-janvier. Celle-ci a fait sa quarantaine lors de son retour d'un voyage et n'est plus contagieuse, indiquent les responsables de la santé publique.

Le traçage de contacts effectué par la santé publique démontre que tous les contacts du résident ont été identifiés et qu'il n'y a aucune indication de plus ample transmission. Si nécessaire, la santé publique publiera un avis public pour alerter la population en cas de risque posé par un cas du variant, souligne la province.

Au cours des dernières 24 heures, la Saskatchewan a enregistré 250 nouveaux cas de COVID-19 et 7 décès supplémentaires.

De ces nouveaux cas, 49 sont à Saskatoon, et 44, à Regina.

Jusqu’à maintenant, 24 680 personnes ont été infectées par le coronavirus en Saskatchewan. Actuellement, il y a 2265 cas actifs.

Répartition des cas dans la province :

  • Région de Saskatoon : 6442 (532)
  • Région de Regina : 4539 (480)
  • Sud (Zones sud-ouest, centre-sud et sud-est) :  2311 (169)
  • Centre (Zones centre-est et centre-ouest) : 1431 (140)
  • Nord (Zones nord-ouest, centre-nord et nord-est) : 6489 (563)
  • Extrême nord (Zones extrême nord-ouest, centrale et extrême nord-est) : 3357 (353)
  • Région sanitaire non confirmée : 111 (28)


Le nombre entre parenthèses représente les cas actifs selon les régions.

Au total, 22 086 personnes sont considérées comme étant guéries de la maladie.

La province annonce également que 723 doses du vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans la journée du 3 février en Saskatchewan, ce qui porte le total des doses distribuées à 36 527 dans la province.

Vaccins : la Saskatchewan veut plus de clarté et de certitude

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, s’engage à demander jeudi, lors de la réunion des premiers ministres, des précisions concernant les futures livraisons des vaccins contre la COVID-19.

Scott Moe affirme que son gouvernement n’a pas reçu de confirmation de livraisons de Pfizer après la fin de février, et aucune confirmation de livraisons de Moderna à ce stade-ci.

C’est extrêmement préoccupant et cela complique grandement tous les plans de déploiement des vaccins des provinces et des territoires.

Une citation de :Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

En conférence de presse jeudi matin, Ottawa a confirmé une seconde réduction des livraisons du vaccin de Moderna. Le Canada ne recevra donc pas la totalité des 249 000 doses de vaccin promises dans la semaine du 22 février. Peu de précisions ont été dévoilées sur cette réduction anticipée.

Il est extrêmement difficile de planifier le déploiement adéquat du nombre limité de doses de vaccin, surtout compte tenu du fait que Moderna est un vaccin à deux doses et que nous devons nous assurer que la deuxième dose est administrée en temps opportun , a déclaré Scott Moe à ce sujet.

Je m'attendais à un approvisionnement constant de vaccins et à un approvisionnement constant d’information, mais malheureusement, nous n’obtenons toujours ni l’un ni l’autre.

Une citation de :Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Dans sa déclaration, Scott Moe affirme aussi que son gouvernement entend dévoiler dans les prochains jours le plan de séquençage qui sera utilisé lorsque la province sera en train de vacciner les Saskatchewanais à grande échelle.

La composante la plus importante de ce projet est l’approvisionnement réussi – et la livraison en temps opportun – des vaccins, précise le premier ministre.

Éclosion dans un restaurant de Saskatoon

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) annonce une exposition potentielle au coronavirus au restaurant Feisty Goat Bar and Grill de Saskatoon, dans le quartier Confederation Park.

Selon les responsables de la santé publique, au moins une personne atteinte de la COVID-19 et contagieuse était dans l’établissement le 23 janvier dernier. Aucune heure n’a été précisée dans l’avis public de la SHA.

Une éclosion a été déclarée au Feisty Goat Bar and Grill de Saskatoon en date de mardi. Le traçage de contact a permis de relever six cas positifs jusqu’à maintenant, touchant plusieurs ménages, et il y a un risque important de propagation secondaire, indique la SHA.

Elle demande à toute personne qui se trouvait dans cet établissement le 23 janvier de s’isoler pendant 14 jours consécutifs à partir de la date d'exposition potentielle, soit jusqu’au dimanche 7 février inclus. Toute personne qui ressent des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19 est priée d’appeler le 811.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !