•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Il n'a jamais cessé de sourire » : Ali, le petit guerrier qui a rencontré ses idoles

Ali pose en compagnie d'Auston Matthews après un match des Maple Leafs.

Ali a rencontré Auston Matthews après un match des Maple Leafs, l'an dernier.

Photo : Photo offerte par Mike McKeown

La vie peut être cruelle parfois. C'est le cas quand la maladie s'en prend aux enfants. Alex McKeown, un garçon de Bowmanville surnommé Ali par ses proches, a rallié vedettes sportives et internautes dans son combat contre la leucémie, qu'il a malheureusement perdu peu avant de célébrer ses neuf ans.

Le fils de Michael McKeown s'est éteint dans les bras de sa mère, Sheri, aux petites heures du matin le 26 janvier, le cœur bercé par les souvenirs qu'il s'est faits ces dernières années.

Ali a vécu deux ans partagés entre les hôpitaux et la maison, mais il n'a jamais perdu le sourire, souligne son père. La communauté sportive, dit-il, a beaucoup contribué à son bonheur.

Mon boulot, comme papa, c'était de gérer son horaire du temps. Il était en demande partout! dit-il, avec un large sourire.

En septembre 2019, il a rencontré Auston Matthews, l'idole dont les photos recouvrent les murs de sa chambre. Grâce à l'aide de la fondation de l'Hôpital pour enfants malades de Toronto, toute la famille a pu assister à un match à l'aréna Banque Scotia. Zach Hyman et Frederik Andersen leur ont aussi fait une visite.

Zach Hyman signe le chandail des Maple Leafs d'Ali McKeown.

Ali McKeown a rencontré Zach Hyman, des Maple Leafs, à plusieurs reprises dont une fois lors d'une visite à l'hôpital.

Photo : Photo offerte par Mike McKeown

C'est épatant que des gens aussi occupés et haut placés aient pu prendre du temps pour ce petit bonhomme. Vous n'avez pas idée du bien qu'un message d'Auston Matthews pouvait lui faire, souligne Michael McKeown.

Un de ces jours, il y a aussi un chandail autographié de John Tavares qui est arrivé sans avertissement à notre porte. C'était l'un de ses objets les plus chers. Ali disait ''Je ne peux pas croire que Tavares ait pu penser à moi!'' Ces petites attentions valaient tout l'or du monde pour lui.

Lorsqu'il a été admis pour la première fois à l'hôpital, la veille de Noël en 2018, Ali avait aussi reçu la visite de Kawhi Leonard, qui allait aider les Raptors de Toronto à gagner le premier championnat de leur histoire quelques mois plus tard.

Un membre des Generals pour toujours

Ali en conversation avec un gardien de but au banc des Generals.

Ali a passé une journée de février avec les joueurs des Generals d'Oshawa, de la Ligue de hockey junior de l'Ontario.

Photo : Capture d'écran : Twitter/Generals d'Oshawa

En février 2020, peu avant le début de la pandémie, ce fut au tour des Generals d'Oshawa, l'équipe de hockey junior de son patelin, de lui faire le plus beau des cadeaux : non seulement allait-il pouvoir assister à un match et rencontrer les joueurs, mais il allait également faire partie de l'équipe en bonne et due forme.

Le directeur général Roger Hunt lui a fait signer un contrat d'un jour et fait faire un chandail personnalisé.

C'est incroyable l'effet qu'une jeune personne peut avoir sur votre vie en si peu de temps […] J'ai seulement eu le plaisir d'être avec Ali et sa famille pendant quelques heures et je n'oublierai jamais cette journée, a-t-il écrit dans une déclaration lorsqu'il a eu vent du décès d'Ali.

Tyler Tullio, David Jesus et Allan McShane présentent leurs gants de hockey avec l'inscription « pour Ali ».

Tyler Tullio, David Jesus et Allan McShane ont écrit le nom d'Ali sur leurs gants alors qu'ils jouent présentement en Slovaquie.

Photo : Twitter/Generals d'Oshawa

Sur les réseaux sociaux, les joueurs des Generals ont été nombreux à faire part de leur peine. L'organisation a aussi partagé une vidéo (Nouvelle fenêtre) montrant le passage d'Ali avec l'équipe.

L'attaquant Allan McShane et ses coéquipiers Tyler Tullio et David Jesus ont aussi inscrit 4Ali (pour Ali) sur les gants avec lesquels ils joueront pour le reste de la saison en Slovaquie, où ils se trouvent actuellement.

On parle de tout le bien que ces vedettes et ces athlètes lui ont fait, mais si ça se trouve, Ali a eu un impact tout aussi important, sinon plus sur son entourage souligne son père.

En plus de rencontrer ses idoles sportives, Ali s'est aussi envolé à maintes reprises, grâce à la générosité de pilotes d'avion et d'hélicoptère. Il a eu droit à des visites de musées privées. Il a même pu faire un voyage à Cuba avec ses parents et sa sœur MacKenzie, en mars dernier, parce qu'il voulait avoir nagé dans l'océan, précise son père.

Au final, conclut Michael McKeown, Ali s'est fait des souvenirs pour tout une vie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !