•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manoir Liverpool était sur le point de perdre sa certification

Affiche du Manoir Liverpool.

Manoir Liverpool

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Le CISSS de Chaudière-Appalaches s’apprêtait à résilier ses ententes avec les propriétaires du Manoir Liverpool au début du mois de janvier. Il venait de prendre connaissance du rapport d'enquête.

Le processus a cependant été temporairement suspendu afin de permettre la vente de la résidence privée pour aînés de Lévis à de nouveaux propriétaires et ainsi éviter le déplacement des résidents , fait valoir le CISSS de Chaudière-Appalaches dans son communiqué.

Selon le CISSS, le scénario de vente a été proposé lorsqu’il a présenté les conclusions de l’enquête aux propriétaires et a fait part à ces derniers de son intention de mettre fin à la certification de résidence privée pour aînés (RPA) et aux ententes pour le volet ressource intermédiaire (RI).

En attendant que le processus de vente soit complété et afin de faciliter la transition, le CISSS s’engage à dépêcher un gestionnaire sur les lieux pendant cette période .

Rapport dévoilé sous peu

Radio-Canada révélait mercredi matin que le CISSS de Chaudière-Appalaches refusait toujours de dévoiler les conclusions de son enquête alors que le rapport a été déposé il y a plus d’un mois, le 22 décembre.

Le CISSS de Chaudière-Appalaches s’est finalement engagé à le faire sous peu .

En attendant, dans son communiqué, il mentionne que les propriétaires n’ont pas répondu à leurs obligations d’offrir des soins et des services de qualité aux usagers portant ainsi atteinte, de façon sérieuse à leur santé et à leur bien-être .

Les enquêteurs ont entre autres noté des problèmes sur le plan de l’hygiène, de l’alimentation et de la distribution de médicaments aux résidents.

Les avocats des propriétaires, Claude Talbot et Manon Belleau, affirment que leurs clients n'ont jamais reçu à ce jour communication du rapport en question .

Nos clients ont toujours voulu agir dans le souci de la santé et de la sécurité de leurs résidents qui sont et qui seront toujours au cœur de leurs préoccupations , ajoutent-ils.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !