•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles perturbations dans les livraisons du vaccin de Moderna au Canada

Le document de l’Agence de la santé publique du Canada contredit les affirmations de Justin Trudeau.

Une fiole du vaccin de Moderna.

Une fiole du vaccin de Moderna

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Radio-Canada

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a informé les provinces qu'il y aura de nouvelles perturbations dans les livraisons du vaccin de Moderna durant le mois de février, selon un document obtenu par CBC.

La société américaine a signalé aux responsables canadiens la semaine dernière que les expéditions pour la semaine du 1er février seraient réduites de 20 % à 25 %, et il semble maintenant que la deuxième expédition de ce mois-ci soit également réduite.

Moderna a diminué les quantités pour la semaine du 1er au 7 février [de 230 400 à 180 000 doses]. La semaine du 22 février sera également affectée, mais Moderna ne peut pas encore confirmer les livraisons pour cette semaine-là, indique le document.

Le document daté du 29 janvier a été signé par le major-général Dany Fortin, le commandant responsable de la logistique des vaccins au pays.

La semaine dernière, le major-général a déclaré que Moderna était sur la bonne voie pour envoyer 249 000 doses durant la semaine du 22 février. S'il y a une réduction de livraison similaire à ce qui a été rapporté cette semaine, jusqu'à 62 250 doses pourraient être envoyées à une date ultérieure.

Les données relatives à la livraison du 22 février ne figurent plus sur le site Internet de Santé Canada.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une boîte sort d'un avion de Canadian North.

Le premier ministre Justin Trudeau a refusé de répondre aux questions des députés mercredi sur les doses promises par Moderna à la fin du mois.

M. Trudeau a soutenu que le gouvernement s’attend toujours à obtenir six millions de doses des vaccins de Pfizer et de Moderna d’ici la fin du mois de mars.

Cependant, le document rédigé par l’ASPC transmis aux provinces ne contient aucune information sur le nombre de doses qui seront livrées par Moderna en mars.

Le document de l’ASPC contredit les affirmations de Trudeau

Pour atteindre l'objectif que s’est donné le premier ministre, plus de 3,5 millions de doses des deux vaccins devront être livrées au cours du seul mois de mars, soit environ 885 000 doses par semaine.

En plus des retards de Moderna, Pfizer envoie près de 80 % de doses de moins que prévu cette semaine, et cela sera aussi le cas la semaine prochaine. Cependant, le géant pharmaceutique prévoit expédier jusqu'à 335 000 doses au cours de la semaine du 15 février et 395 000 doses la semaine du 22.

Le premier ministre Justin Trudeau debout derrière son lutrin lors de son point de presse, le mardi 2 février 2021.

Le premier ministre Justin Trudeau lors de son point de presse, le mardi 2 février 2021

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Justin Trudeau a déclaré la semaine dernière que même si les livraisons de Moderna étaient réduites cette semaine, elles reviendraient à des quantités plus élevées à la fin du mois. Cette affirmation est cependant remise en question par les informations que l'ASPC a envoyées aux provinces.

Nous surveillons bien sûr de près cette chaîne d'approvisionnement, mais l'annonce de Moderna sur une réduction d'environ 20 % pour l'ensemble des livraisons de la semaine à venir ne concerne que cette expédition, et l’approvisionnement devrait revenir à la normale à la prochaine expédition, a déclaré le premier ministre aux journalistes vendredi.

Dans un communiqué, le chef conservateur Erin O'Toole a qualifié de développement dévastateur l'annonce des nouvelles perturbations de Moderna.

Nous avons besoin que le gouvernement réussisse à obtenir des vaccins pour le bien de tous les Canadiens, mais Justin Trudeau nous laisse tomber. Chaque livraison annulée de vaccins, chaque retard de vaccins signifie que le Canada doit attendre plus longtemps pour surmonter cette pandémie, a-t-il déclaré.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !