•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba vise l'inoculation de 20 000 doses de vaccin par jour au printemps

Des fioles de vaccin contre la COVID-19 alignées sur une table.

Cet objectif sera atteint si le Manitoba est bien approvisionné en vaccins.

Photo : getty images/istockphoto / kiattisakch

Radio-Canada

Le Manitoba espère pouvoir fournir 20 000 doses de vaccin quotidiennement du mois d'avril au mois de juin, selon Johanu Botha, qui est codirigeant du groupe de travail provincial sur la mise en œuvre des vaccins.

La province a tenu mercredi un breffage technique à ce sujet. Selon les documents présentés, 1,5 million de doses seraient inoculées en trois mois, mais tout cela dépend de l’approvisionnement en vaccins.

Cela reste notre facteur limitatif, a déclaré Johanu Botha. Notre but est d’être préparés comme si on recevait tous les vaccins, peu importe la variation de la chaîne d’approvisionnement et du moment où les vaccins pourraient arriver.

Les grands centres de vaccination créés par la province permettraient d'inoculer environ 70 % des doses quotidiennes, tandis que 25 % seraient inoculées par des médecins et des pharmaciens. Les 5 % restants seraient fournis dans des cliniques temporaires.

C’est un travail d’équipe énorme, a dit Johanu Botha.

La participation des médecins et des pharmaciens dépendra de l’approvisionnement en vaccins qui peuvent être conservés plus facilement que ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna. Ces derniers ont besoin d’être stockés dans des réfrigérateurs à très basse température.

Le point sur la vaccination en date du 3 février : 

  • Doses de vaccin reçues : 55 650
  • Doses administrées : 43 318
  • Proportion de doses administrées : 77,8 %
  • Manitobains pleinement immunisés : 10 466
  • Proportion de la population manitobaine âgée de 18 ans et plus immunisée : 1 %
Visitez notre dossier sur les vaccins contre la COVID-19.

Le site de Thompson ouvrira le 8 février

Le centre de vaccination à l'aéroport de Thompson ouvrira le 8 février, devenant ainsi le quatrième centre du genre dans la province. Les autres se trouvent au Centre des congrès de Winnipeg, au centre Keystone de Brandon et au centre communautaire régional de Thompson.

Trois autres centres seront ouverts au cours du mois de mars : un se trouvera dans la région sanitaire d’Entre-les-lacs et de l’Est, un dans Santé sud et un autre à Winnipeg. Si celui d’Entre-les-lacs et de l’Est doit ouvrir le 1er mars, les dates d’ouverture exactes des deux autres centres dépendra de la disponibilité des vaccins, a précisé la province.

Le gouvernement compte ouvrir un nouveau centre dans chaque région sanitaire pendant le mois d’avril, selon les documents présentés mercredi matin. Leur localisation n’a pas encore été déterminée.

Des cliniques de vaccination temporaires ouvriront le 8 février à Le Pas et Flin Flon. D’autres sont prévues au cours des prochaines semaines à Churchill, Gillam, Lynn Lake, Leaf Rapids et Grand Rapids.

Néanmoins, tous les rendez-vous d’administration de premières doses qui étaient accessibles à Thompson, à Flin Flon et à Le Pas ont été réservés et seules les deuxièmes doses sont actuellement offertes à Winnipeg et Brandon.

Les rendez-vous pourront bientôt être pris en ligne

La province a aussi précisé que tous les résidents qui ont accepté de se faire vacciner dans les 125 foyers de soins personnels que compte le Manitoba ont reçu leur première dose de vaccin.

Par ailleurs, le Manitoba a multiplié par 10 le nombre de lignes téléphoniques disponibles pour prendre des rendez-vous depuis le mois de décembre. Une option pour être rappelé a aussi été mise en place, afin de réduire l’attente.

La province souhaite mettre en place un système de prise de rendez-vous en ligne. Elle espère qu’il sera prêt avant le début du mois d’avril.

De plus, environ 900 personnes supplémentaires ont été affectées aux efforts de vaccination par les différents offices régionaux de la santé, ce qui porte le total des effectifs (nouvelles embauches et employés du secteur de la santé) à 2292.

Au fur et à mesure que de nouveaux vaccins arriveront, plus de personnel sera recruté afin d’augmenter la capacité de service, a ajouté la province.

De nouveaux critères d’admissibilité

Les travailleurs de la santé des Premières Nations admissibles peuvent maintenant appeler pour réserver une place dans une clinique de vaccination qui ouvrira à Winnipeg la semaine prochaine. Les personnes admissibles à la vaccination ont reçu de leur employeur des renseignements sur la prise de rendez-vous et peuvent commencer à appeler dès aujourd’hui. Comme il a été annoncé le 1er février, les personnes admissibles à ces rendez-vous sont : 

  • les travailleurs de la santé des communautés non éloignées des Premières Nations, y compris les travailleurs de la santé qui interagissent directement avec la clientèle (p. ex. les médecins, les infirmières, les aides-soignants, les travailleurs des soins à domicile, les chauffeurs de véhicules de transport médical et autres fournisseurs de services directs);
  • les travailleurs du Programme d’aide à l’hébergement pour les personnes en isolement, dans des établissements gérés ou soutenus par des organismes des Premières Nations;
  • les guérisseurs traditionnels et les gardiens du savoir, qui jouent un rôle clé au sein des effectifs de la santé, afin que ceux qui ne répondent pas aux critères relatifs à l’âge ou qui vivent à l’extérieur des communautés puissent également se faire vacciner s’ils le souhaitent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !