•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de dépistage mobile s'installe dans une école d'Abitibi-Ouest

Une pancarte qui indique où se trouve l'entrée du centre de dépistage à Trois-Rivières.

Un centre de dépistage de la COVID-19 au Québec (archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

Selon la santé publique régionale, un élève infecté par la COVID-19 s’est présenté dans un établissement scolaire alors qu’il était contagieux.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) n’a pas précisé le nom de l’école.

Questionnée sur cette situation et sur la hausse des cas dans la MRC d'Abitibi-Ouest, l'organisation a affirmé que par souci de confidentialité, aucun autre détail ne serait donné.

Le CISSS-AT affirme que les personnes qui devront subir un test de dépistage ont déjà reçu les informations nécessaires. Seules ces personnes identifiées comme des contacts de l’élève devront se présenter au centre de dépistage.

Trois nouveaux cas

La santé publique confirme trois nouveaux cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue. Ils se trouvent tous en Abitibi-Ouest. La MRC compte 21 cas actifs.

Une hospitalisation de moins

Le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 passe de six à cinq. Trois d’entre elles se trouvent toujours à l’unité de soins intensifs.

Plusieurs véhicules sont stationnés devant l'entrée principale de l'hôpital.

L'Hôpital de Rouyn-Noranda est le centre désigné pour les cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue (archives).

Photo : Radio-Canada / Mathieu Ouellette

Assouplissements

Le gouvernement du Québec a annoncé le passage en zone orange pour six régions dès le 8 février.

Il s'agit de l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et le Bas-Saint-Laurent.

Malgré certains assouplissements, le CISSS-AT rappelle qu’à ce moment les rassemblements privés seront encore interdits.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !