•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La série canadienne Schitt's Creek nommée aux Golden Globes

Deux femmes et deux hommes sont assis sur un divan et regardent un document d'un air inquiet.

Les actrices Annie Murphy et Catherine O'Hara et les acteurs Eugene Levy et Danel Levy dans la série « Bienvenue à Schitt's Creek ».

Photo : CBC

Radio-Canada

Après avoir tout raflé aux prix Emmy l'année dernière, la série canadienne Bienvenue à Schitt's Creek (Schitt's Creek) est nommée aux Golden Globes dans la catégorie de la meilleure série humoristique ou comédie musicale à la télévision.

Et comme pour les Emmy, les quatre interprètes principaux de la série ont aussi obtenu des mentions pour leurs rôles respectifs.

Cette série produite en Ontario était passée presque inaperçue lors de ses quatre premières saisons avant de devenir un succès sur Netflix.

La cérémonie des nominations aux Golden Globes s'est déroulée mercredi matin à Los Angeles. Elle inaugure la saison des récompenses cinématographiques à Hollywood, chamboulée par la pandémie de COVID-19.

Netflix fait bonne figure

Le film Mank est arrivé en tête des nominations, avec des sélections dans six catégories au total, dont celle du meilleur film dramatique.

Production Netflix réalisée en noir et blanc par David Fincher, Mank explore l'âge d'or d'Hollywood en suivant le scénariste Herman J. Mankiewicz, joué par Gary Oldman, et la création du célèbre film Citizen Kane par Orson Welles. Un autre long métrage Netflix, Les Sept de Chicago (The Trial of the Chicago 7) d'Aaron Sorkin, arrive en deuxième place avec cinq nominations.

La plateforme de diffusion en continu, qui a vraisemblablement bénéficié du confinement lié à la pandémie et du report de grosses productions des studios traditionnels, engrange cette année 22 sélections, contre 17 l'an dernier.

Les réalisatrices bien présentes

Le podium des nominations est complété par The Father, adaptation de la pièce du Français Florian Zeller avec Anthony Hopkins, Nomadland, de Chloe Zhao, et Promising Young Woman, d'Emerald Fennel, avec trois nominations chacun.

L'an dernier, les Golden Globes, décernés par quelque 90 membres de l'Association de la presse étrangère d'Hollywood, avaient été vivement critiqués pour avoir totalement snobé les femmes dans la catégorie de la meilleure réalisation pour un film de cinéma.

Chloe Zhao, Emerald Fennel et Regina King (One Night in Miami) ont cette année lavé l'affront en se taillant une place dans cette catégorie où elles sont donc majoritaires, aux côtés de David Fincher et Aaron Sorkin.

Les Golden Globes font partie des prix les plus convoités du cinéma américain : ils sont un indicateur majeur des films et interprètes ayant de bonnes chances d'obtenir la célèbre statuette dorée des Oscars.

Tina Fey et Amy Poehler, coanimatrices sur deux côtes différentes

Les actrices Tiny Fey et Amy Poehler, qui avaient animé la cérémonie des Golden Globes en 2013, 2014 et 2015, seront de retour cette année à la barre de l'événement. Elles seront toutefois à distance, a révélé le magazine Variety, mardi.

Tina Fey animera en direct de la Rainbow Room, au sommet du Rockefeller Center, à New York, alors qu'Amy Poehler sera au Beverly Hilton Hotel, à Beverly Hills, où se tient traditionnellement l'événement.

La 78e soirée des Golden Globes doit être diffusée le 28 février à 20 h, heure de l'Est, sur les ondes de NBC, aux États-Unis, et sur CTV, au Canada.

Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !