•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau système de réservation en ligne de la CTMA connaît des ratés

Plusieurs véhicules sont stationnés sur un quai en attente de monter à bord du traversier.

De nombreux usagers ne sont pas parvenus à effectuer une réservation à bord du traversier pour la période estivale (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

Des centaines d’utilisateurs peinent à réserver une traversée entre Souris et Cap-aux-Meules, alors que la prise de réservations pour les voyages après le 1er avril s’ouvrait mardi avec un nouveau système sur la page web de la CTMA.

Mardi avant-midi, la CTMA a indiqué sur sa page Facebook devoir effectuer une mise à jour de son système afin de réajuster différents paramètres, en raison d’un achalandage record.

Cela a eu des conséquences pour plusieurs personnes qui tentaient de faire une réservation ou qui étaient en attente pour accéder au système.

En milieu d’après-midi, la CTMA a annoncé que son site web de réservation fonctionne, mais demeure surchargé.

En fin d’après-midi mardi, il était toujours impossible d’accéder au système de réservation. Lors d’un essai, le message suivant s’affichait : Désolé! Notre site connaît un achalandage hors du commun. Le système de réservation sera automatiquement disponible pour vous dès qu’une place se libérera.

Frustration parmi les clients

La situation engendre beaucoup de frustration parmi les utilisateurs. Sur la page Facebook de la CTMA, des centaines de personnes ont fait part de leur mécontentement et de leurs difficultés à réserver en ligne. Plus de 1600 commentaires ont été rédigés sous les statuts de mise à jour de la CTMA.

Certains clients mentionnent avoir tenté d'effectuer une réservation durant plusieurs heures, à partir de nombreux appareils différents, sans être parvenus à conclure la transaction.

Huit heures devant mon ordinateur et aucun résultat, peut-on lire dans un commentaire.

Nous passons de message d'erreur, à des rectangles blancs, à des messages de listes d'attente qui n'aboutissent à rien, déplore une cliente sur la page Facebook de la CTMA.

On m'avait prévenu que la traversée durait 5 heures, mais pas qu'il en était de même pour le processus de réservation, écrit un autre internaute.

Est-ce que je peux faire ma demande de réservation en la faisant parvenir par le ponchon? questionne à la blague un autre client, en faisant référence au baril rempli de courrier lancé à la mer par les Madelinots en 1910 lors d’un bris du câble télégraphique.

Toujours sur sa page Facebook, la CTMA indique que son équipe travaille d'arrache-pied pour remédier à la situation. Radio-Canada n'a pas été en mesure de s'entretenir avec un porte-parole de la coopérative.

Quatre voitures font la queue pour monter à bord du traversier.

Plusieurs internautes craignent que certaines traversées soient déjà complètes lorsqu'ils auront accès au système de réservation (archives).

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Un nouveau système

Le nouveau système de réservation lancé mardi a été mis en place pour permettre aux clients de modifier ou d’annuler les réservations en ligne, ce qui devait auparavant être fait par téléphone.

De plus, le paiement complet de la traversée est désormais offert en ligne plutôt qu’à bord du navire durant la traversée.

La CTMA a aussi connu des difficultés avec son ancien système de réservation en juin dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !