•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeff Bezos ne sera plus PDG d’Amazon

Jeff Bezos.

Jeff Bezos dit qu'il entend se consacrer à ses fondations philanthropiques, à sa société spatiale Blue Origin et au « Washington Post ».

Photo : Reuters / Lindsey Wasson

Reuters

Amazon a annoncé mardi que Jeff Bezos quitterait ses fonctions de directeur général au troisième trimestre 2021 pour céder la place à Andy Jassy, qui dirige la division d'informatique dématérialisée Amazon Web Services (AWS).

Le fondateur du géant du commerce en ligne endossera le rôle de président du conseil d'administration afin, a-t-il dit, de concentrer son énergie et son attention sur de nouveaux produits et initiatives.

Cette annonce a coïncidé avec la publication d'un chiffre d'affaires net de 125,56 milliards de dollars au titre du quatrième trimestre clos le 31 décembre, contre 87,44 milliards un an plus tôt.

Les analystes prévoyaient en moyenne 119,7 milliards de dollars, selon les données IBES/Refinitiv.

C'est la première fois qu'Amazon dépasse 100 milliards de dollars de recettes trimestrielles.

Amazon a été contrainte de décaler à octobre ses journées promotionnelles dites Prime Day, organisées habituellement en juillet, ce qui a contribué à la hausse de ses ventes.

Jeff Bezos, qui a lancé il y a vingt-sept ans un site de vente de livres sur Internet, devenu l'une des plus grosses entreprises mondiales, a expliqué dans une note à ses employés qu'il entendait se consacrer à ses fondations philanthropiques, à sa société spatiale Blue Origin, au Washington Post et à ses autres passions.

Je n'ai jamais eu autant d'énergie et il n'est pas question de me retirer, a ajouté M. Bezos, qui a eu 57 ans il y a moins d'un mois.

Le titre Amazon prenait un peu moins de 1 % dans les transactions d'après clôture à Wall Street, après avoir gagné plus de 1 % en séance.

Un successeur du sérail

Diplômé de la Harvard Business School, Andy Jassy a rejoint Amazon en 1997, selon le site du groupe. Il a fondé Amazon Web Services, devenue une plateforme dématérialisée comptant des millions d'utilisateurs.

Son parcours montre à quel point ces services sont une priorité dans la stratégie d'Amazon, note Tom Johnson, de Mindshare Worldwide.

Dans l'immédiat, la division AWS, qui a annoncé au cours du trimestre écoulé des contrats avec Viacom ou BMW, a publié des résultats inférieurs aux attentes pour le trimestre, avec un chiffre d'affaires de 12,7 milliards de dollars, contre un consensus de 12,8 milliards.

On ignore toujours qui succédera à Andy Jassy chez AWS.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, beaucoup de consommateurs se sont tournés vers Amazon pour la fourniture de produits de base ou de médicaments. Le géant du commerce en ligne a recruté 400 000 personnes et publié des bénéfices record.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier du groupe, Brian Olsavsky, a déclaré que les coûts associés à la pandémie devraient s'élever à un total de 2 milliards de dollars au premier trimestre 2021, contre 4 milliards au quatrième trimestre 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !