•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quantic Dream installe un nouveau studio de jeux vidéo à Montréal

Une capture d'écran d'une bande-annonce du jeu <i>Detroit: Become Human</i> montrant un personnage humain à la mâchoire percée qui saigne du sang bleu.

Le jeu Detroit: Become Human du studio Quantic Dream, sorti en 2018, a connu un grand succès.

Photo : Quantic Dream

Radio-Canada

Les artisans et artisanes de l’industrie vidéoludique montréalaise ont de quoi se réjouir alors que l’éditeur et développeur français de jeux vidéo à grand budget Quantic Dream a annoncé mardi installer son nouveau studio dans la ville aux 100 clochers.

C’est le fondateur de Square Enix Montréal et ancienne tête dirigeante d’Eidos Montréal, Stéphane D’Astous, qui pilotera ce nouveau fleuron. Il pourra compter sur Yohan Cazaux, qui a dirigé le projet de conception du jeu Assassin’s Creed Valhalla à Montréal, à titre de directeur de l’expérience de jeu (gameplay).

L’ouverture de ce nouveau studio signifie la création d’une cinquantaine de postes à Montréal dans toutes les disciplines à pourvoir d’ici la fin de l’année.

Selon ce que précise Stéphane D’Astous dans un communiqué, Quantic Dream cherche à attirer des talents expérimentés localisés au Canada et aux États-Unis, et en particulier des designers, des programmeurs et des animateurs.

[Le studio montréalais] travaillera en étroite collaboration avec nos équipes à Paris dans le cadre du développement de titres AAA sur PC et consoles de nouvelle génération.

Une citation de :Stéphane D’Astous

Créé en 1997 à Paris, Quantic Dream compte une riche collection de jeux vidéo AAA, c’est-à-dire à grand budget. Parmi ses titres les plus connus, on compte Heavy Rain, Beyond: Two Souls et Detroit: Become Human. Les collaborations prestigieuses du studio avec des artistes comme David Bowie, Elliot Page, Willem Dafoe, Clancy Brown et Jesse Williams, font aussi sa renommée.

Cette annonce confirme une fois de plus la place de choix de la métropole dans l’échiquier international de l’industrie du jeu vidéo.

Montréal trône maintenant parmi les cinq plus grands centres mondiaux de production de jeux vidéo. C’est d’autant plus important de le souligner qu’il s’agit d’une industrie en très forte croissance au niveau mondial , a indiqué Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International, dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !