•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourrez bientôt déverrouiller votre iPhone en portant votre masque, mais…

Un homme tient un téléphone devant son visage, sur lequel sont projetés des dizaines de points blancs.

Les propriétaires d'iPhone pourront déverrouiller leur téléphone avec Face ID tout en portant un masque.

Photo : iStock

Radio-Canada

Pouvoir déverrouiller son téléphone intelligent avec la reconnaissance faciale tout en portant son masque : c’est une demande que les propriétaires d'iPhone formulent depuis le début de la pandémie à Apple. Ce sera bientôt chose possible avec la mise à jour vers iOS 14.5, à condition de détenir également une Apple Watch.

La mise à jour vers iOS 14.5, dont le déploiement est prévu au printemps prochain, permettra aux propriétaires d’iPhone de déverrouiller leur téléphone avec Face ID tout en portant un masque, en regardant simplement leur appareil. Le hic : ces personnes devront porter une Apple Watch sur laquelle elles ont déjà été authentifiées pour que ça se produise.

La fonction, qui devra être activée manuellement, exclut également toutes les actions qui sollicitent l’outil de reconnaissance faciale, notamment les transactions sur l’App Store et l’Apple Pay.

Ce changement survient après que la société à la pomme croquée a expliqué dans le Wall Street Journal en avril 2020 que son outil d'identification faciale ne pouvait fonctionner qu’avec les yeux, le nez et la bouche visibles.

Un mois plus tard, Apple a déployé la mise à jour vers iOS 13.5, qui permet de basculer de Face ID au clavier plus rapidement lorsque le visage est couvert. Or, le système n’est pas parfait et plusieurs rapportent des lenteurs avant que l’écran de déverrouillage avec les chiffres s’affiche. De plus, les propriétaires d’iPhone ont déjà l’option dans les paramètres de désactiver l’outil de reconnaissance faciale.

Le système iOS 14.5 marquera également le coup d’envoi du dernier volet de la nouvelle politique de transparence d’Apple sur la collecte des données, exigeant des développeurs qu’ils demandent le consentement des utilisateurs et utilisatrices pour les pister, notamment à des fins de ciblage publicitaire.

Avec les informations de Engadget, et Mashable

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !