•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouveaux cas de COVID-19, pas d’hospitalisation supplémentaire

Un homme utilise une solution hydroalcoolique pour se laver les mains.

Se laver les mains avec du savon régulièrement, pendant au moins 20 secondes, est l'un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la propagation du virus.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

La santé publique rapporte que trois des six personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 se trouvent toujours à l'unité de soins intensifs.

En 24 heures, deux nouveaux cas se sont ajoutés au bilan de la région. Un en Abitibi-Ouest et l’autre au Témiscamingue. Ces personnes étaient déjà en isolement depuis plusieurs jours selon le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT).

Selon les dernières données, 19 cas actifs sont enregistrés en Abitibi-Ouest et 10 dans la MRC d’Abitibi. Moins de six cas sont actifs dans la Vallée-de-l’Or, au Témiscamingue et sur le territoire de Rouyn-Noranda.

Lundi, la santé publique ne rapportait aucun nouveau cas pour la journée de dimanche. Malgré la baisse des nouveaux cas de COVID-19, le CISSS-AT rappelle à la population d’être vigilante. La distanciation, le port du couvre-visage et un lavage des mains adéquat permettent de freiner la transmission du virus.

Annonces à venir

Des annonces d’assouplissements sont attendues aujourd’hui dans la province.

Le point de presse du premier ministre François Legault est prévu à 17 heures à Québec.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, prendront aussi la parole.

Rappelons que les commerces non prioritaires sont fermés depuis le 25 décembre. La réouverture prévue d’abord le 11 janvier a été reportée au 8 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !