•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neuf recettes réconfortantes du chef Modat pour l’hiver 2021

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le chef Stéphane Modat tient un bol de croustade aux pommes

Le chef Stéphane Modat a d'abord cuisiné pour le maire Labeaume.

Photo : courtoisie: Ville de Québec

Neuf personnalités publiques offrent une recette particulièrement réconfortante pour eux, dans une série de capsules vidéos qui seront dévoilées graduellement en février. Ce projet de la Ville de Québec a été réalisé en collaboration avec le chef Stéphane Modat.

Avec sa touche personnelle, le chef Modat a concocté les recettes choisies par ses invités, rencontrés au Grand Marché de Québec. Le premier client de Stéphane Modat a été le maire Labeaume, pour qui il a concocté la croustade de Régis.

J'ai tellement la ville de Québec tatouée sur mon coeur! Quand la demande vient de monsieur le maire, et que c'est pour un projet plus social, moi qui suis impliqué dans ma communauté, alors je me suis dit : "Je ne peux pas passer à côté de ça!", souligne Stéphane Modat, qui quittera ses fonctions de chef des restaurants du Fairmont Le Château Frontenac le 11 février.

Des bûches de bois enflammées et l'inscription « La croustade de Régis » au milieu de l'image.

Régis Labeaume donne sa recette de croustade aux pommes.

Photo : Radio-Canada

Deux capsules par semaine

Deux capsules culinaires seront lancées sur les médias sociaux et sur le site de la Ville de Québec chaque semaine jusqu’à la fin du mois. Les citoyens pourront ainsi découvrir les recettes préférées notamment de Peter Simons, de l’artiste Mélissa Bédard, de Robert Lepage et d’Anne Hudon, la directrice générale du Festival d’été de Québec.

Avec la situation actuelle, on ne pouvait pas cuisiner ensemble, parce que si je cuisinais pour eux, sans masque, tout ça était un peu compliqué. Alors on a trouvé une bonne façon, c'est-à-dire que j’ai rencontré chaque personne en respectant les normes de distanciation sociale, et je leur disais : "Toi, comment tu vas? Comment ça se passe présentement? Est-ce que tu trouves ça dur?" raconte Stéphane Modat.

C’était un bel échange. Et après, je leur disais : "Admettons qu’il y a une recette qui te ferait plaisir, quelque chose que je pourrais faire pour toi, ce serait quoi? Qu’est-ce qui te mettrait du réconfort dans le coeur?"

Stéphane Modat, chef des restaurants du Fairmont Le Château Frontenac

Le risotto de Peter Simons

Peter Simons a choisi un risotto aux champignons. Pour réaliser cette recette, et les autres, le chef s’est approvisionné auprès des marchands et producteurs présents au Grand Marché de Québec.

À 95 %, c’était fait avec les produits du Marché, parce que c’était important. Et parce que tout est là. Le mot réconfort, c’est un peu pour tout le monde aussi. Oui! il y avait les invités, mais c’est vrai aussi pour les producteurs, les artisans et Le Grand Marché, explique le chef.

Allison Van Rassel sourit.

Allison Van Rassel

Photo : courtoisie: Ville de Québec

La sauce magique de grand-maman

De son côté, la chroniqueuse culinaire Allison Van Rassel a puisé dans les souvenirs de son enfance pour choisir la recette réconfortante qu'elle offre en cette période de pandémie.

Je n’ai même pas eu besoin de penser 30 secondes. C’est la sauce magique de ma grand-mère. C'est comme une sauce sucre à la crème. C’est un dessert qu'elle faisait autant dans les grandes tablées familiales du temps des Fêtes que lorsque j'arrivais chez elle dans le bas du fleuve.

Composée de trois ingrédients, crème, cassonade et sirop d’érable, la recette proposée par Allison Van Rassel est aussi simple que délicieusement sucrée, souligne-t-elle.

Il n'y a rien de plus fort que la mémoire gustative, et je pense que le réconfort en cuisine met en valeur tous ces sentiments-là.

Allison Van Rassel, chroniqueuse culinaire

Je me suis sentie très privilégiée que Stéphane Modat cuisine le dessert de ma grand-mère, pour moi. Et j'ai servi un morceau de ce dessert à ma grand-mère, ajoute la chroniqueuse. Pour moi, de prendre ce morceau de gâteau là, cuisiné par un des meilleurs chefs au Canada, et de lui faire déguster… Je n’ai pas pu être avec elle parce qu’on ne peut pas entrer dans les résidences pour personnes âgées, mais je pense que c'était un des plus beaux moments de ma vie... mais au téléphone! se souvient Allison Van Rassel.

Prendre le temps de cuisiner

Cette dernière ajoute avec conviction que le temps n’est pas un si grand enjeu quand vient le moment de cuisiner. Si je peux me le permettre, je pense que tout le monde associe le mot temps à la cuisine, et ça n’en prend pas tant que ça, du temps, pour cuisiner! J’espère qu’on va détruire ces réflexes-là qu’on a de dire : "Bien on a du temps, on va cuisiner". On peut cuisiner TOUT LE TEMPS!

Au cours du mois de février, les capsules culinaires réconfortantes seront dévoilées sur la chaîne YouTube de la Ville de Québec ainsi que sur sa page Facebook et son compte Instagram, sans oublier le site Internet de la Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !