•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elon Musk s'engage à ne plus tweeter « pendant un certain temps »

Elon Musk regarde vers le ciel.

Elon Musk, à l'entrée de Tesla en bourse en 2010 (archives).

Photo : Reuters / Brendan McDermid

Radio-Canada

L'entrepreneur américain Elon Musk, qui partageait ces derniers temps ses conseils boursiers sur Twitter, provoquant ainsi la flambée de certaines actions, a décidé de faire une nouvelle pause sur le réseau social, a-t-il annoncé mardi.

Absent de Twitter pendant un certain temps, a déclaré le milliardaire à ses 44,8 millions d'abonnés sur la plateforme mardi matin. Il avait tweeté exactement le même message en juin dernier, pour revenir sur le réseau social quelques jours plus tard.

Le patron de Tesla, qui construit des voitures électriques, et de l'entreprise aérospatiale SpaceX n'a pas donné plus de détails et n'a pas tweeté depuis.

La semaine dernière Elon Musk avait tweeté concernant Etsy , contribuant ainsi à propulser l'action du détaillant en ligne à un niveau record. De même, sa dernière prise de position sur le bitcoin et le dogecoin a fait grimper la valeur des cryptomonnaies.

Ce n'est pas la première fois que les activités de Musk sur le réseau social sont scrutées à la loupe. En 2018, il avait été forcé de démissionner du conseil d'administration de Tesla après un tweet dans lequel il exprimait son désir de voir sa compagnie se retirer des marchés boursiers. La Commission américaine des opérations en bourse avait alors déposé une plainte pour fraude à son endroit.

Elon Musk a récemment dépassé Jeff Bezos d'Amazon pour atteindre le sommet de la liste des gens les plus riches du monde. Sa fortune est évaluée à plus de 180 milliards de dollars américains.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !