•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PQ demande la levée du couvre-feu pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean

Paul St-Pierre Plamondon.

Paul St-Pierre Plamondon, chef du parti québécois.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Le Parti québécois (PQ) demande le retour de mesures sanitaires en lien avec la COVID-19 spécifiques pour les régions. Le chef du parti, Paul St-Pierre Plamondon, exige même la levée du couvre-feu pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La demande a été faite par voie de communiqué en fin de journée lundi.

Paul St-Pierre Plamondon et Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole en matière de santé, estiment qu’il est temps que le système d’alertes régionales par couleurs fasse son retour, afin de mieux refléter la situation épidémiologique du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de chacune des régions.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les données sont stables, voire encourageantes. Aujourd’hui, le nombre de nouveaux cas est de quatre. Dans ces conditions, il serait logique que le gouvernement assouplisse certaines mesures et contraintes imposées à la population. On pourrait notamment penser à donner un peu d’air aux sports organisés, aux commerces non essentiels ainsi qu’au secteur culturel. De plus, considérant que le couvre-feu se voulait une mesure de dernier recours, superposée au palier d’alerte maximale, on devra le lever dans la région, a énoncé le chef du PQ.

Le couvre-feu est actuellement en vigueur entre 20 h et 5 h.

Un point de presse attendu mardi

Le premier ministre du Québec, François Legault, doit tenir un point de presse mardi à 17 h où il devrait annoncer certains assouplissements. Dans un message publié sur Facebook samedi, il avait laissé entendre que les mesures viseraient les commerçants. Jeudi dernier, en point de presse, il avait averti les Québécois que le couvre-feu devrait se prolonger au-delà du 8 février, la date initiale prévue pour la fin de cette mesure.

Dans le seuil de la zone jaune

Avec une moyenne de 8,9 nouveaux cas par jour depuis une semaine, la moyenne mobile sur sept jours du taux de nouveaux cas par 100 000 habitants se situe à 3,2. Selon les données utilisées l'automne dernier pour établir les paliers d'alerte, le Saguenay-Lac-Saint-Jean se situerait en zone jaune, pour lequel le seuil se situait entre 2 et 6. Pour passer en zone rouge, la limite était fixée à 10. Il faut cependant rappeler que la situation épidémiologique et la situation dans les hôpitaux étaient aussi utilisés comme critères.

Le code de couleurs se base sur des critères scientifiques de santé publique et la situation épidémiologique de chacune des régions. Il reflète beaucoup mieux la situation réelle que la méthode du mur à mur actuellement en vigueur et dont les limites sont manifestes, a enchaîné Joël Arseneau.

En entrevue lundi à Radio-Canada, le directeur régional de la santé publique, le Dr Donald Aubin, a indiqué qu'il regarderait avec attention le point de presse de François Legault pour connaître les changements qui s'appliquaient pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !