•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il court 15 marathons en 1 mois pour une bonne cause

George Papadakos et sa fille courent ensemble dans la rue.

George Papadakos a pu compter sur sa fille Zoey pour compléter le dernier marathon de son défi.

Photo : Photo offerte par George Papadakos

Un Ontarien de 46 ans est parvenu à amasser plus de 34 000 $ pour la Société Alzheimer d'Oxford, le mois dernier, en complétant 15 marathons en 31 jours.

George Papadakos, un triathlonien amateur qui vit à Tillsonburg, n'a pas réussi à courir chacun des 31 marathons qu'il s'était mis au défi de compléter en raison d'une blessure à un tendon d'Achille, mais il a tout de même pulvérisé la cible de 31 000 $ qu'il s'était fixé grâce à l'appui de sa communauté.

Lundi matin, la page de sa levée de fonds (Nouvelle fenêtre) indiquait 34 424 $ pour la Société Alzheimer du comté d'Oxford, soit 3000 $ de plus que son objectif initial.

Ma communauté a été exceptionnelle. Ils ont vu à quel point j'étais frustré (de ne pas pouvoir courir) et tout le monde a donné du sien. Les gens se sont mis à courir pour moi, ils m'envoyaient des kilomètres et des mots d'encouragement sur les médias sociaux, a indiqué M. Papadakos lundi matin.

Il y a une semaine, 30 ou 40 personnes ont couru ou marché l'équivalent de 1400 kilomètres. Et, je pense que ce mouvement a peut-être mieux fait connaître la cause que je n'aurais pu le faire seul.

L'Ontarien a complété ses neuf premiers marathons avant d'être mis sur le carreau craignant une déchirure de son talon d'Achille. Il s'est finalement remis de sa blessure pour en compléter six autres à la fin du mois, chaudement encouragé par les gens de son voisinage.

Un énorme coup de main pour la Société Alzheimer d'Oxford

George Papadakos lors de l'un de ses marathons. Il est vêtu d'une tuque et de gants.

George Papadakos a finalement complété 15 marathons à lui seul en janvier.

Photo : Photo offerte par George Papadakos

M. Papadakos voulait faire quelque chose d'audacieux en janvier, d'abord pour pallier l'annulation de la Marche pour l'Alzheimer du comté d'Oxford à laquelle il participe depuis 2005 avec sa famille, mais aussi parce qu'il s'agissait du Mois de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer.

Au final, il a récolté plus de fonds que la marche ne l'a fait l'an dernier.

Il n'a pas fini de recevoir des dons. Les gens peuvent encore donner et certains lui ont promis des sommes alors je pense qu'il va amasser plus de 40 000 $ et ça ne me surprend pas du tout, dit Shelley Green, directrice générale de la Société Alzheimer d'Oxford.

Ça aura un impact énorme sur la qualité de vie des gens du comté d'Oxford atteints de la maladie ou de démence et leurs proches aussi.

Une citation de :Shelley Green, directrice de la Société Alzheimer d'Oxford

La famille Papadakos est très proche de la Société d'Alzheimer puisqu'une grand-mère et une tante de la femme de George ont été emportées par la maladie. La fille du couple, Zoey, figure d'ailleurs parmi les meilleurs leveurs de fonds de l'organisme d'Oxford. Elle figure au temple de la renommée de la Société parce qu'elle a amassé plus de 5000 $ à elle seule.

Pour vous donner une idée de ce que George a accompli, imaginez qu'il nous faut aller chercher 380 000 $ en levées de fonds chaque année. Le gouvernement nous appuie, mais il ne subventionne pas tout notre budget. À lui seul, George aurait donc amassé 10 % de ce dont nous avons besoin.

Les fonds amassés seront d'ailleurs tous investis dans les programmes et services de la société d'Oxford, précise la directrice générale. Chaque dollar donné à George restera dans le comté et c'était très important pour lui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !