•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Seulement 20 nouveaux cas de COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec

Affiche indiquant où se trouve l'entrée et les mesures sanitaires à suivre.

Centre de dépistage de la COVID-19 à la Bâtisse industrielle, à Trois-Rivières. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Radio-Canada

C’est la première fois depuis la fin de septembre que la région descend à un tel niveau de nouveaux cas.

Il y a toutefois eu cinq nouveaux décès liés au virus, dont quatre en CHSLD et un dans une ressource d’hébergement.

Trois personnes de moins sont hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19. Trente-huit personnes infectées se trouvent à l’hôpital, dont quatre aux soins intensifs.

Le nombre de cas actifs a diminué de 57 pour s’établir à 561. Environ la moitié des cas actifs se situent en Mauricie et l’autre moitié au Centre-du-Québec.

Peu de nouveaux cas en CHSLD et dans les résidences pour personnes âgées

Au CHSLD Cooke, un employé et un résident de plus sont atteints de la COVID-19, pour un total de 73 résidents et 44 employés infectés.

À la résidence Val-Mauricie, à Shawinigan, un employé et un résident supplémentaires ont appris qu’ils avaient la COVID-19. En tout, 36 résidents et 12 employés ont été déclarés positifs.

Aux Terrasses de la Fonderie, à Drummondville, trois employés de plus sont atteints du SRAS-CoV-2, pour un total de 62 résidents et de 16 employés.

Même s’il y a peu de nouveaux cas recensés depuis 24 heures, plusieurs établissements sont toujours considérés comme aux prises avec une éclosion, selon le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

Il y a des éclosions qui touchent les employés au centre désigné d’hébergement temporaire situé à l’École nationale de police (ENPQ), à Nicolet, ainsi qu’au Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR), à Trois-Rivières. On en recense aussi au CHSLD Frederic-George-Heriot, à Drummondville et au CHSLD du Roseau, à Victoriaville.

Parmi les ressources intermédiaires (RI) et les résidences privées pour aînés (RPA), il y a aussi toujours des éclosions en cours à la résidence Tortulinoise, à Shawinigan, à la résidence Renaissance, à La Tuque, au Pavillon Marchand, à Victoriaville, ainsi que dans trois autres résidences de Drummondville, soit aux centres d’hébergement Saint-Joseph et Saint-Frédéric, et à la résidence L’Ermitage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !