•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les membres de la CSQ en éducation prêts à faire 5 jours de grève

Plusieurs élèves étudient dans une salle de cours.

Plusieurs élèves étudient dans une salle de cours.

Photo : Holly Caruk/CBC News

La Presse canadienne

Mécontents de l'évolution des négociations pour le renouvellement des conventions collectives avec Québec, les membres de la CSQ dans le milieu de l'éducation ont voté à 73 % en faveur d'un mandat de cinq journées de grève.

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) compte 125 000 membres dans le milieu de l'éducation, répartis entre le préscolaire, le primaire, le secondaire, le collégial, la formation professionnelle et l'éducation des adultes. Ses membres sont des enseignants, des employés de soutien et des professionnels de l'éducation.

Le mandat qui a fait l'objet de la consultation est l'équivalent de cinq journées de grève. Celles-ci pourraient donc être prises séparément ou même par demi-journées.

La décision sur la date et les conditions du déclenchement de la grève n'a pas encore été prise par le conseil général de négociation, a indiqué la présidente de la CSQ, Sonia Éthier, en conférence de presse lundi.

Mme Éthier et les présidents des fédérations des niveaux primaire, secondaire et collégial ont assuré que leur volonté n'était pas de faire la grève, mais bien de conclure une entente avec le gouvernement du Québec, alors que les négociations durent depuis un an.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !