•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’actrice Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson d'avoir « horriblement abusé » d'elle

« J’ai fini de vivre dans la peur des représailles, de la diffamation ou du chantage. »

Marilyn Manson porte des lunettes fumées.

Le musicien Marilyn Manson.

Photo : AFP/Getty Images / Lisa O'Connor

Radio-Canada

Dans un message publié lundi sur Instagram, la comédienne américaine Evan Rachel Wood raconte que son ex-fiancé Brian Warner, mieux connu sous le nom de scène Marilyn Manson, a « horriblement abusé » d'elle durant des années. Plus tard dans la journée, l'artiste a été lâché par sa maison de disques Loma Vista.

L’actrice, connue entre autres pour son rôle dans la série Westworld, s’est fiancée avec le musicien en 2010, avant que le couple ne se sépare quelques mois plus tard. Leur relation a été rendue publique en 2007, alors qu’elle avait 19 ans et lui 38.

Evan Rachel Wood a affirmé publiquement à plusieurs reprises ces dernières années avoir été victime d’abus physiques et psychologiques, dont d’agression sexuelle, sans toutefois mentionner le nom du responsable présumé.

L'actrice vêtue d'une robe noire prend la pose pour les caméras.

Evan Rachel Wood.

Photo : Getty Images / Frazer Harrison

Mon abuseur est Brian Warner, connu sous le nom de Marilyn Manson par le reste du monde, a révélé l’actrice lundi sur Instagram.

Il a commencé à gagner ma confiance [grooming, NDLR] alors que j’étais adolescente et a horriblement abusé de moi durant des années.

J’ai subi un lavage de cerveau et été manipulée au point de me soumettre, affirme-t-elle. J’ai fini de vivre dans la peur des représailles, de la diffamation ou du chantage. Je veux exposer au grand jour cet homme dangereux et nommer publiquement les industries qui l’ont soutenu, avant qu’il ne ruine d’autres vies.

En solidarité avec l’actrice, au moins trois autres femmes ont publié lundi sur les réseaux sociaux des allégations d’abus ou de mauvais traitements qui auraient été infligés par Marilyn Manson.

Des représentants de Marilyn Manson ont catégoriquement nié des allégations similaires dans le passé. Son équipe n’avait pas encore réagi, tôt lundi matin, à la sortie d’Evan Rachel Wood.

Lundi après-midi, la maison de disques Loma Visa a annoncé qu'elle cessait la promotion du dernier album de Marilyn Manson et qu'elle ne travaillerait plus avec lui à l'avenir.

Avec les informations de Hollywood Reporter, et Vanity Fair

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !