•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une arrestation et 77 amendes lors d'une fête dans un appartement de luxe à Vancouver

Aucune des 78 personnes présentes dans l'appartement ne portait de masque, indiquent les policiers.

Des immeubles à Vancouver.

Depuis le début de la pandémie, 1189 personnes sont mortes des suites de la COVID-19 en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Un homme a été arrêté et 77 personnes ont reçu une contravention pour avoir enfreint les règles sanitaires liées à la pandémie de COVID-19 lors d’une opération policière dans un appartement de luxe du centre-ville de Vancouver.

La police de Vancouver croit que l’homme arrêté, présenté dans des documents juridiques comme étant Mohammad Movassaghi, exploitait une boîte de nuit clandestine dans l’appartement situé rue Richards.

Des tables, des menus et un système de paiement électronique ont été découverts sur les lieux.

M. Movassaghi a été relâché depuis avec l'obligation de respecter des conditions strictes.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Aucune des 78 personnes présentes dans l'appartement ne portait de masque, indiquent les policiers. Au total, 17 000 $ de contravention leur ont été imposés en amendes individuelles de 230 $.

Que ce soit une leçon pour les personnes qui pensent que les règles ne s'appliquent pas à elles, écrit le sergent Steve Addison dans un communiqué.

C'est la deuxième fois que la police de Vancouver se présente à cette adresse. La semaine dernière, les policiers se sont vu refuser l'accès à l'appartement. Après avoir reçu de nouvelles plaintes de voisins, ils se sont munis d'un mandat de perquisition et ont procédé à l'arrestation de M. Movassaghi.

Depuis le début de la pandémie, 1189 personnes sont mortes des suites de la COVID-19 en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !