•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chorégraphe Pierre-Paul Savoie n’est plus

Le chorégraphe Pierre-Paul Savoie rend hommage à Léo Ferré

Le chorégraphe Pierre-Paul Savoie avait rendu hommage à Léo Ferré, en 2016, dans un spectacle intitulé « Corps Amour Anarchie ».

Photo : Radio-Canada / J-S Fabien

Radio-Canada

Le chorégraphe, interprète et metteur en scène Pierre-Paul Savoie s’est éteint dimanche à l’âge de 66 ans, au terme d’un combat de trois ans contre le cancer, a annoncé la compagnie PPS Danse.

Pierre-Paul a été entouré d’amitié et d’amour jusqu’au bout d’une maladie qu’il aura assumée avec grandeur et humilité, a déclaré la compagnie, dont M. Savoie était le fondateur et le directeur artistique.

Jusqu’à la toute fin, Pierre-Paul Savoie s'est consacré à PPS Danse, qu’il a créée en 1989. Sa carrière, qui compte plus d'une trentaine de créations originales, a été marquée par des collaborations avec Luc Plamondon, Claude Poissant, Michel Lemieux et Victor Pilon, pour ne nommer que ceux-là, selon PPS Danse.

Son œuvre, qui a pu être vue autant sur la scène qu’au cinéma et à la télévision, a été récompensée par de nombreux prix, dont deux fois le prix RIDEAU, décerné par le Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis, afin de souligner sa contribution au milieu de la danse québécois.

En 1995, le Conseil des arts du Canada lui a remis le prix Jacques-Lemieux, qu’il a partagé avec le chorégraphe Jeffrey Hall.

Avec ce dernier, Pierre-Paul Savoie a élaboré pendant près d’une quinzaine d’années l’œuvre phare Bagne, qui allie la danse, la musique et l'acrobatie au service de thèmes fondamentaux comme l'amour et la liberté.

En 2016, Pierre-Paul Savoie avait réuni sur scène une quinzaine d’artistes – interprètes, musiciens, danseurs – afin de rendre hommage à Léo Ferré et de souligner le centenaire de sa naissance, dans un spectacle intitulé Corps Amour Anarchie / Léo Ferré.

Ses plus récentes créations devaient être présentées au Québec avant que la pandémie ne vienne tout chambouler. Le spectacle Danse Lhasa Danse, qui revisite le riche répertoire de la chanteuse Lhasa de Sela, devait initialement être présenté au Théâtre Maisonneuve, à la Place des Arts. Il a toutefois été reporté à février 2022.

Les représentations d’Attractions, le fruit d’une coproduction avec la compagnie Sacré Tympan, ainsi que du spectacle Le Trésor, sa plus récente œuvre qui réunit notamment des pièces de Gilles Vigneault et de Félix Leclerc, ont elles aussi été repoussées, dans l’attente de la réouverture des salles, a indiqué à Radio-Canada Ginette Ferland, agente de diffusion de PPS Danse.

L'éveil d'un nouveau public

Au-delà de son implication à titre de directeur artistique au sein de PPS Danse, Pierre-Paul Savoie était pleinement engagé dans la défense, la promotion et l'amélioration des conditions de pratique du milieu de la danse.

Pour ce faire, il a occupé la présidence du Regroupement québécois de la danse, de 1999 à 2004.

En parallèle de son travail de chorégraphe, Pierre-Paul accordait une grande importance à l’action culturelle qu’il plaçait au cœur du processus de création de ses œuvres et des rencontres avec un public-participant, souligne PPS Danse.

Tout au long de sa carrière, Pierre-Paul Savoie aura été animé par sa volonté d'éveiller de nouvelles générations à la danse, notamment en intégrant au répertoire de sa compagnie des œuvres visant un plus jeune public.

Selon PPS Danse, la liberté qu’il y a trouvée ne s’est accommodée d’aucun compromis envers ce public exigeant. Les enfants ont été pour lui une réelle source d’inspiration.

M. Savoie laisse dans le deuil son époux, Arnold.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !