•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tabler sur le dialogue pour prévenir le suicide

Une femme désespérée est assise dans un escalier. Elle se cache le visage pour pleurer.

Une femme désespérée

Photo : iStock

Radio-Canada

La 31e Semaine nationale de prévention du suicide prend son envol dimanche et elle se poursuivra jusqu'au 6 février.

Cette offensive de sensibilisation tourne autour du dialogue.

Le matériel promotionnel vise à faire comprendre au grand public que le simple fait de parler du suicide peut contribuer à sauver des vies, et ce, même si le sujet est loin d'être facile à aborder pour tout le monde.

La formatrice et intervenante au Centre de prévention du suicide 02, Mélanie Lapierre, constate qu'en contexte de pandémie, les gens en détresse de la région sont plus enclins à vouloir réclamer du soutien.

Ils demandent plus d'aide qu'auparavant et ils sont plus attentifs au sujet de la prévention du suicide et à propos de la santé mentale. Ça inquiète les gens, observe-t-elle.

À lire aussi :

La détresse au bout du fil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !