•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une troisième semaine de campagne électorale chargée à T.-N.-L.

Montage de trois photos des trois chefs.

Les trois chefs de parti, de gauche à droite : Alison Coffin du NPD, Ches Crosbie du Parti progressiste-conservateur, Andrew Furey du Parti libéral.

Photo : Heather Gillis (CBC), Paul Daly (La Presse canadienne), Patrick Butler (Radio-Canada)

Radio-Canada

Alors que la campagne électorale de Terre-Neuve-et-Labrador pour les élections provinciales du 13 février est déjà bien avancée, aucun des partis n'a encore publié de plateforme politique.

Le nombre d'annonces politiques des chefs de partis qui souhaitent remporter le vote des électeurs de Terre-Neuve-et-Labrador a légèrement ralenti ce week-end, alors que les candidats s'apprêtent à entamer une nouvelle semaine de campagne.

Samedi, le chef libéral et premier ministre sortant Andrew Furey a promis de créer un incubateur visant à stimuler l'innovation sociale dans le secteur communautaire.

Le porte-parole du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jean Graham, a affirmé que la cheffe du parti, Alison Coffin, ferait une annonce politique dimanche.

Par ailleurs, les chefs ont passé le week-end à cogner aux portes, à organiser des réunions publiques, à saluer les citoyens et à se préparer pour les débats à venir. C'est le cas de Ches Crosbie du Parti progressiste-conservateur.

Les chefs ont encore deux semaines pour convaincre les électeurs de voter pour leur parti.

La province est confrontée à des défis financiers importants, avec un déficit de 1,84 milliard de dollars et une dette nette de 16,4 milliards de dollars, la plus élevée par habitant du pays.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !