•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'équipe de l'OMS visite le marché de Wuhan, où serait apparu le coronavirus

Scène du quotidien dans le marché de Wuhan, où les activités ont récemment repris. Des marchands apprêtent de la viande dans un kiosque de ce marché soupçonné d'être un des premiers lieux d'éclosion du SRAS-CoV-2.

Scène du quotidien au marché de Wuhan, où les activités ont récemment repris. Des marchands apprêtent de la viande dans un kiosque de ce marché soupçonné d'être un des premiers lieux d'éclosion du SRAS-CoV-2.

Photo : afp via getty images / NOEL CELIS

Reuters

Une équipe d'experts, envoyée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour enquêter sur les origines du coronavirus, s'est rendue dimanche dans le marché de vente en gros de produits de la mer, dans la ville chinoise de Wuhan, où le nouveau coronavirus a été détecté pour la première fois.

L'équipe est arrivée sur place dimanche après-midi, heure locale, en présence d'un important dispositif de sécurité. Des barrières ont même été ajoutées devant la haute clôture opaque abritant les lieux des regards extérieurs.

Les experts de l'Organisation mondiale de la santé n'ont pas répondu aux questions des journalistes rassemblés à l'entrée à l'arrivée du convoi. Les barrières supplémentaires ont ensuite été retirées.

L'accès du public au marché est sévèrement restreint depuis la fermeture de ce lieu habituellement très animé au début de l'an dernier.

Certains diplomates et médias officiels chinois estiment toutefois que le virus n'est pas venu du marché, et soutiennent la théorie selon laquelle il serait apparu pour la première fois dans un autre pays.

Le 31 décembre 2019, l'endroit a été subitement fermé après que quatre cas d'une pneumonie alors mystérieuse ont été liés au marché. Fin janvier, Wuhan entrait dans un confinement de 76 jours.

Une personne portant des équipements de protection déambule dans un corridor bondé de monde.

Un membre du personnel médical protégé de pied en cap par des équipements de protection marche parmi des patients dans un hôpital de Wuhan.

Photo : Getty Images / AFP/HECTOR RETAMAL

Les experts estiment cependant que le marché de Huanan tient une place importante dans le travail de traçage des origines du virus, vu que c'est là que le premier foyer d'infection a été repéré.

Après une quarantaine de quinze jours qui a pris fin jeudi, l'équipe de l'Organisation mondiale de la santé doit visiter des laboratoires, des marchés et des hôpitaux à Wuhan. L'itinéraire précis de leurs déplacements n'a pas été annoncé, mais l'Organisation mondiale de la santé a indiqué que ses experts devaient se rendre au marché de Huanan et à l'institut de virologie de Wuhan.

L'enquête de l'Organisation mondiale de la santé à Wuhan souffert plusieurs retards, notamment à cause des échanges houleux entre la Chine et les États-Unis. Ces derniers ont accusé Pékin de dissimuler l'étendue de la première vague et critiqué les conditions de la visite de l'Organisation mondiale de la santé, alors que la première phase de recherche sur le marché a été confiée à des experts chinois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !