•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brexit : l'Irlande du Nord mécontente de son accord avec l'Union européenne

Arlene Foster devant un micro.

La cheffe du parti unioniste nord-irlandais DUP, Arlene Foster, lors d'une conférence en septembre dernier.

Photo : Reuters / Henry Nicholls

Agence France-Presse

La première ministre nord-irlandaise, Arlene Foster, a appelé samedi à remplacer l'accord sur l'Irlande du Nord conclu dans le cadre du Brexit, qu'elle juge « inapplicable », après des dissensions avec l'Union européenne (UE) sur l'exportation des vaccins contre le coronavirus.

Le protocole est inapplicable [...] et doit être remplacé parce que, sinon, il va y avoir de vraies difficultés ici en Irlande du Nord, a déclaré Arlene Foster, du parti unioniste DUP, à la BBC.

Avant de faire marche arrière, l'UE avait provoqué le mécontentement des autorités britanniques et irlandaises en décidant vendredi d'inclure la province britannique d'Irlande du Nord, qui jouit d'un régime spécial depuis le Brexit, dans son mécanisme de contrôle des exportations de vaccins contre la COVID-19 hors de son territoire.

Visant à faire face à des retards de livraison du laboratoire AstraZeneca, cette décision lui aurait permis de déroger exceptionnellement, pour les vaccins, au protocole destiné à éviter le retour d'une frontière et de contrôles douaniers entre l'Irlande du Nord et l'Irlande, membre de l'UE, afin de préserver la paix sur l'île.

Lors d'un entretien vendredi soir avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le premier ministre britannique, Boris Johnson, avait exprimé ses grandes préoccupations quant aux intentions de l'UE.

Ursula von der Leyen à un micro.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen

Photo : AP / Julien Warnand

Cette dernière était finalement revenue sur sa décision, qu'Arlene Foster avait qualifiée d'acte hostile incroyable.

La dirigeante nord-irlandaise a demandé à Boris Johnson de suspendre l'application du protocole, qui entraîne selon elle des perturbations dans les échanges commerciaux entre l'Irlande du Nord et la Grande-Bretagne.

Il y a beaucoup d'agitation et de tensions au sein de la population ici en Irlande du Nord. Ainsi, ce protocole qui était censé apporter la paix et l'harmonie en Irlande du Nord fait plutôt le contraire.

Une citation de :Arlene Foster, première ministre nord-irlandaise

Elle a appelé le premier ministre britannique à agir très rapidement.

En vertu des dispositions spéciales alignant l'Irlande du Nord sur l'UE depuis la sortie du Royaume-Uni de l'union douanière et du marché unique le 1er janvier, des contrôles sont organisés sur les marchandises arrivant dans la province depuis la Grande-Bretagne, les vérifications pour entrer dans l'UE se faisant dorénavant à ce moment-là.

Dans un entretien au journal The Times samedi, l'ancien négociateur de l'UE sur le Brexit, Michel Barnier, a appelé Londres et Bruxelles à préserver l'esprit de coopération entre eux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !