•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La démolition du site Dominion Foundry temporairement bloquée par un juge ontarien

Les quatre bâtiments qui composent le site de la fonderie Dominion dans le West Donlands de Toronto ont été ajoutés au registre du patrimoine de Toronto en 2004.

Les quatre bâtiments qui composent le site de la fonderie Dominion dans le West Donlands de Toronto ont été ajoutés au registre du patrimoine de Toronto en 2004.

Photo : Radio-Canada / Mehrdad Nazarahari

Radio-Canada

Un juge ontarien a temporairement empêché la province de démolir les édifices patrimoniaux du complexe de la fonderie Dominion dans le West Donlands de Toronto, en attendant une décision à la fin de février.

Dans un communiqué publié vendredi soir, le groupe Amis de la Fonderie (en anglais, Friends of the Foundry) s’est dit très soulagé par la décision du juge David Corbett de protéger les bâtiments contre d'autres dommages, du moins jusqu'à l'audience qui aura lieu le mois prochain.

La décision intervient après que des équipes aient commencé à démolir les bâtiments du site, qui appartient à la province, le 18 janvier dernier.

La déclaration du juge indique aussi que la province doit consulter la Ville et sa communauté pour réaménager la propriété sans détruire les édifices patrimoniaux.

Cela n'aurait jamais dû en arriver là, a déclaré Asif Hossain, membre des Amis de la Fonderie et habitant du quartier. Les actions de la province nous ont tous manqué de respect, et nous espérons que cette décision sera un tournant pour la fonderie et la communauté.

La démolition a provoqué un tollé

Le site historique de la Dominion Wheel and Foundries Company comprend quatre bâtiments, tous construits entre 1917 et 1929. Ils ont été ajoutés au registre du patrimoine de la ville de Toronto en 2004.

La province a provoqué un tollé dans la communauté lorsqu'une équipe de démolition s'est déplacée sur le site plus tôt ce mois-ci, ce qui a mené à des manifestations et une demande d'injonction judiciaire de la part de l'Association communautaire du Saint-Laurent pour empêcher la démolition des bâtiments.

Une manifestation a eu lieu vendredi dans les heures qui ont précédé la décision.

Une collectivité ne devrait pas avoir à poursuivre son premier ministre et son ministre en justice pour défendre des propriétés patrimoniales , a déclaré Suze Morrison, députée néo-démocrate pour Toronto-Centre.

Elle dit que la communauté veut voir le site revitalisé et potentiellement utilisé à une variété de fins, dont un centre artistique, des logements abordables ou un espace pour l'éducation.

La province se dit « déçue  »que la Ville ralentisse le processus

Dans un communiqué en réponse à la décision du juge Corbett, la province a déclaré qu'il était décevant que la ville de Toronto ralentisse l'assainissement de l'environnement et la construction de nouveaux logements abordables et d'espaces communautaires indispensables dans les West Donlands.

Elle a ajouté que le gouvernement avait l'intention de se servir de certaines propriétés inusitées de l’avenue Eastern pour en faire des logements abordables et des espaces communautaires, affirmant qu'elle avait suspendu la démolition prévue des bâtiments il y a une semaine comme un geste de bonne foi envers la ville.

De son côté, le groupe Amis de la Fonderie affirme que la question clé à laquelle devra répondre le tribunal le mois prochain sera de savoir si la province a violé la Loi sur le patrimoine de l'Ontario, mais aussi l'accord de lotissement signé en 2010 entre la ville et la province, lorsque cette dernière a entamé la démolition des bâtiments plus tôt au mois de janvier.

Le maire de Toronto, John Tory, a également déclaré qu’il tentera de régler la situation avec le gouvernement provincial, et a remercié la communauté de s’être exprimée.

Je crois qu'il est possible de trouver une voie à suivre pour construire davantage de logements abordables et en même temps répondre aux préoccupations de la communauté concernant le patrimoine et la consultation publique, a souligné le maire Tory.

Avec des informations d'Ali Chiasson de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !