•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Oeuvres environnementales : cultiver l'art de l'éphémère, selon Nicole Dextras

Nicole Dextras, établie à Vancouver, est adepte d'art environnemental. Sa matière première est principalement constituée d'éléments fragiles et naturels tels que les plantes, les fruits, mais aussi la glace. Si les oeuvres qu'elle crée résultent d'un travail minutieux, elles sont toutefois aussi élaborées et magnifiques, qu'éphémères.

Regardez : Le parcours créatif de Nicole Dextras. Réalisation Pierre Beaudoin

Radio-Canada

De renommée internationale, Nicole Dextras a exposé ses oeuvres dans plusieurs grandes villes canadiennes et américaines, mais aussi en France, en Espagne, et même en Asie.

Des oeuvres étonnantes, dont des lettrages en glace par exemple ou des robes végétales à la durée de vie limitée, qu'elle accepte de voir disparaître.

« Le côté éphémère, ç'a toujours été important pour moi, c'est ça qui me tient à travailler avec des éléments naturels.  »

— Une citation de  Nicole Dextras
Nicole Dextras ajuste un élément d'un costume de son projet Chronos fait de matières naturelles.

Nicole Dextras au travail sur un costume de son projet Chronos.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

L'art environnemental qui s'est imposé à cette artiste était encore méconnu à ses tout débuts, raconte Nicole Dextras, formée à l'Université d'art et design Emily Carr de Vancouver dans les années 80.

Quand j’ai commencé, l’idée de l’art environnemental, ce n’était pas vraiment connu. Il n’y avait presque pas d'endroits où exposer. Les gens n'avaient aucune idée de ce que je faisais. J’ai persévéré et maintenant, je vois qu’il y a plus de gens intéressés et je vois les jeunes qui commencent à faire des choses qui bousculent un petit peu. Aujourd’hui, je sens qu'il y a un mouvement et ça, ça m’encourage encore plus à continuer.

Photographie du personnage de Perséphone créé par Nicole Dextras entouré de matières naturelles.

L'artiste Nicole Dextras utilise des matières naturelles comme les plantes, les fruits, mais aussi la glace pour créer ses costumes et ses oeuvres.

Photo : Nicole Dextras

Et c'est à travers le film que l'artiste exprime désormais sa passion et met en valeur ses personnages et les différents aspects de l'environnement qui la préoccupent.

Nicole Dextras s’affaire présentement à la réalisation de son prochain film, le deuxième chapitre de sa trilogie Chronos qui traite de la sécheresse causée par les changements climatiques.

Illustration de Nicole Dextras représentant un homme vêtu d'un costume dont une partie qui peut couvrir la tête est rétractable.

Illustration de Nicole Dextras pour son projet Chronos.

Photo : Nicole Dextras

L’atelier culturel suit d'ailleurs toutes les étapes de cette production ambitieuse, de la création des costumes, des décors jusqu’au tournage dans un désert de la Saskatchewan.

Un documentaire à ce sujet sera présenté plus tard cette année sur le site de L'atelier culturel.

Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !