•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ches Crosbie critique le déclenchement d'élections après une montée de cas de COVID-19

Portrait de Ches Crosbie

Ches Crosbie, le chef du Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador (archives).

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

Radio-Canada

La découverte d'une petite éclosion de COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador a relancé les critiques sur le moment choisi pour déclencher des élections générales.

Dans un communiqué de presse publié jeudi, le chef progressiste-conservateur, Ches Crosbie, a demandé à Andrew Furey d'expliquer à nouveau pourquoi il a choisi le 13 février comme jour de scrutin, ce qui force les électeurs à se rendre aux urnes en plein hiver, durant une pandémie.

La santé publique a signalé jeudi quatre nouveaux cas de COVID-19 à Terre-Neuve. L’un est relatif à un voyage hors du Canada, mais les trois autres sont liés à un cas annoncé mercredi, dont la source n’est pas encore identifiée. La médecin hygiéniste en chef, Janice Fitzgerald, a indiqué que cette petite éclosion pourrait être la preuve d'une transmission communautaire.

M. Crosbie a affirmé que c'est cette déclaration de Janice Fitzgerald qui l'a incité à rédiger le communiqué. Il a avancé que la poignée de cas de COVID-19 met en évidence les risques d'une élection en hiver et pendant une pandémie.

Ches Crosbie a ajouté qu'il croit que M. Furey aurait dû attendre l'été ou la fin de la campagne de vaccination pour organiser des élections.

Dans une publication sur Twitter, le chef libéral a quant à lui déclaré jeudi qu'il avait pleinement confiance en nos responsables de la santé publique qui, avec le dévouement de tous les Terre-Neuviens et Labradoriens, nous ont permis d'assurer notre sécurité.

Andrew Furey était tenu par la loi de déclencher des élections avant le 19 août 2021.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !