•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba demande à Ottawa de signer un accord pour prévenir les inondations

Construit en 2011, le canal d'urgence redirige l'eau du lac Saint-Martin vers le lac Big Buffalo, où elle s'écoule alors dans la rivière Dauphin et finalement dans le lac Winnipeg.

Construit en 2011, le canal d'urgence redirige l'eau du lac Saint-Martin vers le lac Big Buffalo, où elle s'écoule alors dans la rivière Dauphin et finalement dans le lac Winnipeg.

Photo : Province du Manitoba

Zoé Le Gallic-Massie

Le Manitoba demande au gouvernement fédéral de signer l’Accord de financement Canada et Manitoba pour la construction de canaux de déversement au lac Manitoba et au lac Saint-Martin. La demande a été présentée jeudi en conférence de presse.

En 2011, le lac Manitoba et le lac Saint-Martin ont connu des crues records de la rivière Waterhen, de la rivière Whitemud et du canal de dérivation Portage. Avant le commencement de la construction, le projet nécessite les approbations fédérales et provinciales réglementaires.

Nous avons déjà une entente orale avec le gouvernement fédéral, nous attendons maintenant une entente écrite , affirme le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister.

Le coût total du projet est estimé à 540 millions de dollars. Les coûts sont partagés entre les gouvernements fédéral et provincial.

J’espère que les députés fédéraux lèveront leurs voix, souligne M. Pallister en conférence de presse.

D'après le premier ministre, le produit intérieur brut (PIB) du Manitoba s'accroîtra de 335 millions de dollars grâce à ce projet. De plus, ce dernier estime une croissance de 165 millions pour le PIB des autres provinces du Canada, car certains matériaux de construction proviennent de l'extérieur du Manitoba.

Selon Brian Pallister, environ 300 personnes par an participeront à la main-d’œuvre du projet de construction pendant cinq ans.

2021 marque une décennie depuis les événements dramatiques entourant l'inondation de 2011 [...] Beaucoup trop d'Autochtones et de non-Autochtones ont perdu leur maison, leur communauté et leur mode de vie, rappelle-t-il.

La province a tenu 174 réunions de consultations avec des communautés autochtones et des groupes touchés par l'inondation.

En 2018, le Manitoba s’est engagé à bâtir deux canaux de déversement permanents pour atténuer les inondations à cet endroit de la région d’Entre-les-Lacs.

En mars 2020, le projet de canaux de déversement pour les deux lacs est passé à l’étape suivante du processus d’évaluation.

Le premier ministre tiendra plusieurs réunions avec des représentants fédéraux au cours de la semaine du 1er février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !