•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse marquée des loyers dans les Maritimes en 2020

Stephanie Killam.

Stephanie Killam montre l'avis que sa mère a reçu les informant d'une augmentation de 48,6 % du loyer en décembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Pierre Fournier

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse ont connu les plus fortes hausses de loyers au pays en 2020 après l'Ontario, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement qui vient de publier son Enquête sur les logements locatifs de 2020.

Toutes les données ci-dessous portent sur les appartements de deux chambres dans le secteur privé et sur une période allant d’octobre 2019 à octobre 2020. Les pourcentages de la hausse des loyers sont calculés par la SCHL sans tenir compte des appartements neufs construits durant la période. C'est pourquoi la hausse des loyers est inférieure à la hausse du prix moyen des appartements.

La région métropolitaine de Moncton a enregistré la hausse de loyer la plus forte parmi les grands centres urbains en Atlantique, à 4,7 %. Le loyer moyen y est passé de 870 $ à 949 $.

Plusieurs locataires à Moncton ont dénoncé de fortes augmentations de loyer au cours des derniers mois.

C'est toutefois à Fredericton où le prix moyen d'un logement est le plus élevé au Nouveau-Brunswick, à 979 $.

Bathurst a connu pour sa part la hausse des loyers la plus prononcée parmi les huit cités de la province, à 5,5 %.

En Nouvelle-Écosse, la région d'Halifax a vu le loyer moyen augmenter de 4,2 %. Le taux d'inoccupation y a augmenté d’un point de pourcentage pour s’établir à 1,9 %. Cela s’explique par la baisse du nombre d’étudiants universitaires dans la région, car ils sont nombreux à suivre leurs cours en ligne depuis leur lieu d'origine.

À Charlottetown, le coût moyen du loyer a augmenté en moyenne de 2.7 %. Le taux d’inoccupation des appartements a bondi à 2,3 % dans la capitale insulaire, qui affichait en 2019 le plus faible taux au pays.

À Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, le taux d'inoccupation a augmenté à près de 8 % tandis que les loyers sont demeurés relativement stables.

Avec les renseignements de Jean-Philippe Hughes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !