•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario pourrait imposer les tests de dépistage à Pearson si Ottawa ne le fait pas

Doug Ford et la ministre de la Santé Christine Elliott devant des techniciennes qui font passer des tests à l'aéroport.

Doug Ford s'est rendu à l'aéroport Pearson mardi pour presser Ottawa d'imposer aux voyageurs internationaux des tests à leur arrivée.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Les passagers des vols internationaux qui arrivent à l'aéroport Pearson de Toronto pourraient être tenus de subir un test de dépistage de la COVID-19.

Une source gouvernementale a confirmé mercredi à Radio-Canada que le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, songe sérieusement à émettre un ordre en vertu de l'article 22 de la Loi sur la protection et la promotion de la santé pour rendre obligatoire le dépistage des voyageurs internationaux à Pearson, si Ottawa n'agit pas.

Mardi, le premier ministre Doug Ford s'est rendu à l'aéroport pour une conférence de presse et a pressé le gouvernement fédéral de rendre ce dépistage obligatoire pour tous les passagers à l'arrivée.

Si vous atterrissez à Toronto – et dans les autres régions – à mon avis, vous devez vous faire tester. C'est aussi simple que ça. Nous ne sommes pas le premier pays à l'imposer et nous ne serions pas le dernier.

Doug Ford, lors d'une conférence de presse mardi

Il s'inquiète particulièrement de la propagation des nouveaux variants plus contagieux.

Une passagère attend avec ses bagages devant le tableau des arrivées des vols internationaux.

Sur les 6800 passagers testés dans le cadre du projet pilote à Pearson, 146 ont été déclarés positifs.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Depuis le début du mois, les voyageurs peuvent passer le test s'ils le souhaitent à l'aéroport de Toronto dans le cadre d'un projet pilote.

Ils sont aussi tenus de présenter un test de dépistage négatif avant de prendre l'avion pour se rendre au Canada, une mesure annoncée par le fédéral le 31 décembre.

On s'attend à ce qu'Ottawa resserre les règles pour les voyages internationaux, mais Justin Trudeau n'a encore rien annoncé de concret.

Avec les informations de Natasha MacDonald-Dupuis

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !