•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier mandat pour le maire de Gatineau? Une surprise de taille pour des élus

La façade de l'hôtel de ville de Gatineau.

La Maison du citoyen de Gatineau (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des élus municipaux de Gatineau ont été surpris d'apprendre que le maire Maxime Pedneaud-Jobin pourrait ne pas briguer pas un troisième mandat. Selon plusieurs d'entre eux, cela change la donne pour les élections municipales en novembre prochain.

Ça a été une surprise totale, je ne m'attendais pas du tout à cette annonce, a laissé tomber Audrey Bureau, conseillère municipale pour le district d'Aylmer.

À sept mois du scrutin municipal, Mme Bureau estime que cela change tout pour ceux qui avaient déjà annoncé leur candidature et même pour ceux qui avaient indiqué ne pas être intéressés.

Interrogée sur ses intentions quant aux élections prochaines, Mme Bureau a indiqué qu'elle ferait connaître ses intentions ce printemps. Il va falloir que je continue ma réflexion, a-t-elle poursuivi.

La conseillère sur la plage.

Audrey Bureau est conseillère du district d’Aylmer pour à la Ville de Gatineau. (archives)

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Tout comme pour Mme Bureau, Pierre Lanthier, le conseiller du district de Bellevue a qualifié la nouvelle de très surprenante. À son avis, cela annonce une campagne électorale un peu plus mouvementée.

Ça pourrait peut-être intéresser d'autres candidats à se présenter à la mairie, a-t-il ajouté. Les prochains jours nous le diront. De son côté, M. Lanthier a confirmé qu'on l'avait approché pour se présenter à titre de candidat pour la mairie.

C'est un gros non, j'aime beaucoup mon travail de conseiller municipal, s'est-il empressé d'ajouter. C'est une grosse décision de se lancer à la mairie.

Le conseiller municipal en entrevue à Radio-Canada

Pierre Lanthier est conseiller du district de Bellevue, à Gatineau. (archives)

Photo : Radio-Canada

Selon lui, le poste de maire de Gatineau représente un énorme défi et il faut reconnaître que M. Pedneaud-Jobin a relevé ce défi, qu'on l'aime ou non.

Au niveau provincial et fédéral, il a fait de très bonnes représentations pour la Ville de Gatineau.

Pierre Lanthier, conseiller municipal du district de Bellevue

De son côté, la conseillère du district du Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond, Louise Boudrias, reproche toutefois au maire son incapacité à travailler avec l'ensemble des membres du conseil.

Pour moi, ça prend quelqu'un à la mairie qui a cette capacité-là, à rassembler, être capable de travailler avec les membres du conseil qu'ils soient membres du parti ou qu'ils soient indépendants, a-t-elle fait valoir.

Elle croit que le règne de ce dernier aura éloigné le conseil municipal des besoins des citoyens tout en réduisant les services qui leur sont offerts. Mme Boudrias estime que cette annonce pourrait sonner le glas du parti politique qui ne suscite pas l'engouement auprès de la population, à son avis.

Une élue lors du conseil municipal de Gatineau.

La conseillère du district du Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond, Louise Boudrias. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Agnès Chapsal

C'est avec stupéfaction que le conseiller et président du conseil municipal de Gatineau, Daniel Champagne, a accueilli cette nouvelle. C'est ce qu'il a confié en entrevue au Téléjournal Ottawa-Gatineau mercredi soir.

J’ai été extrêmement surpris d'apprendre ça. Je ne m’attendais pas à cette nouvelle-là considérant que le maire avait annoncé la volonté de se représenter. Il avait aussi gagné à 100 % son investiture avec Action Gatineau.

Daniel Champagne, conseiller municipal et président du conseil de Gatineau

Le conseiller du district du Versant ajoute avoir encore de la difficulté à croire que Monsieur Pedneaud-Jobin ne va pas solliciter un nouveau mandat.

La porte est entrouverte

Est-ce que le conseiller Champagne compte se lancer dans la course à la mairie? La réflexion se poursuit. L’élu croit que les gens apprécient son travail à la présidence du conseil. La porte est entrouverte.

Je pense avoir suffisamment d’influence au sein du conseil pour orienter les décisions à la faveur du conseil et des citoyens du versant, a-t-il expliqué. Pour le moment, la porte est entrouverte et ça me suffit.

Daniel Champagne répond aux questions d'un journaliste à l'extérieur pendant l'été.

Le président du conseil municipal de la Ville de Gatineau et conseiller du district du Versant, Daniel Champagne.

Photo : Radio-Canada

L’élu espère que ce retrait qui devrait être annoncé demain incitera de nombreux hommes et femmes à tenter leur chance. Il ajoute qu'il y a des gens d’influence au sein d’organismes et d’entreprises, qui ont une vision pour Gatineau. C’est très enivrant, car dit-il une nouvelle personne amène une culture et une vision complètement différentes.

Daniel Champagne souligne avoir beaucoup apprécié travailler avec le maire Pedneaud-Jobin. Il le dépeint comme un homme qui a cultivé les contacts avec les dirigeants au sein des gouvernements provinciaux et fédéral, et qui a su donner une voix forte à Gatineau.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !