•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Transat suspend tous ses vols de Toronto et annule des liaisons de Montréal

Des avions d'Air Transat sont garés sur le tarmac.

Air Transat suspend tous ses vols pour le reste de l'hiver à l'aéroport Pearson.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Air Transat annule tous ses vols jusqu'à la fin avril à l'aéroport Pearson de Toronto et suspend deux liaisons à partir de Montréal.

Le transporteur montre du doigt le maintien des restrictions de voyage et les nombreuses mesures imposées par le gouvernement fédéral, notamment l’obligation de présenter un test de dépistage de la COVID-19 négatif et la quarantaine exigée au retour au Canada.

Selon Air Transat, ces restrictions ont eu un impact important sur [ses] réservations.

Nous sommes donc dans l’obligation de revoir notre programme de vol pour cet hiver, comme nous le faisons depuis le début de la pandémie, en fonction de l’évolution de la situation et de la demande, explique la porte-parole Debbie Cabana.

À l'aéroport Montréal-Trudeau, Air Transat continuera d'offrir des vols vers six destinations internationales (Cancún, Holguin, Port-au-Prince, Punta Cana, Puerto Plata et Paris).

Toutefois, les liaisons de Montréal vers Puerto Vallarta et Varadero sont suspendues jusqu'à la fin avril.

Touristes et vacanciers ne sont pas la clientèle cible des vols maintenus, a indiqué Christophe Hennebelle, vice-président aux ressources humaines et aux affaires publiques à Transat, dans une entrevue accordée à l’émission En direct avec Patrice Roy, sur les ondes d'ICI RDI.

C’est davantage ce qu’on appelle des vols secs, c’est-à-dire des billets d’avion seulement. Des gens qui sont originaires, par exemple, des pays que nous desservons. C’est ça, la grande la majorité de la clientèle qui reste, a-t-il spécifié.

Remboursements

Air Transat promet de rembourser les clients qui avaient un billet pour l'un des vols annulés.

Ils doivent recevoir un remboursement dans la forme originale du paiement, sans avoir à contacter le transporteur.

Et qu'en est-il des voyageurs déjà à l'étranger? Ils seront réacheminés automatiquement sur un vol d’Air Transat vers leur destination d’origine, et les informations concernant leur itinéraire de voyage leur seront transmises dans les meilleurs délais, indique la porte-parole Debbie Cabana.

Pressions communes sur le fédéral

Les dirigeants de l’entreprise et le syndicat des agents de bord d'Air Transat s’entendent : la réduction des services est problématique pour les travailleurs mis à pied, et le gouvernement fédéral doit intervenir pour assurer leur avenir autant que celui de l'entreprise.

Il nous restait environ 1300 employés qui étaient au travail sur un total de plus de 5000 avant la pandémie. Ça va être encore moins. C’est malheureux, a dit Christophe Hennebelle, qui n'a pas voulu être plus précis avant que les employés concernés soient informés de leur mise à pied.

M. Hennebelle a demandé à Ottawa de rassurer l’industrie en présentant un plan pour qu’on s’assure qu’il existe encore des compagnies aériennes une fois que la COVID sera terminée.

Le syndicat de la Composante des agents de bord d'Air Transat a exprimé le même avis par voie de communiqué, montrant du doigt le gouvernement Trudeau.

Nous comprenons que les mesures sanitaires ont un effet terrible sur l'achalandage dans les aéroports, mais ce que nous ne comprenons pas, c'est pourquoi le Canada est le seul pays développé à ne pas avoir présenté un plan de sauvetage pour les transporteurs aériens. Nous attendons un programme de relance depuis la mi-mars 2020; il y a de ça presque un an déjà!

Une citation de :Dominic Levasseur, président du syndicat de la Composante des agents de bord d'Air Transat

Transat fait actuellement l’objet d’une offre d’achat par Air Canada. Les deux entreprises sont en attente d’une approbation dans les prochaines semaines par les autorités canadiennes et européennes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !