•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les professeurs lancent un ultimatum à l’Université Laurentienne

Un édifice d'au moins huit étages en hiver

L'Université Laurentienne prévoit un déficit de 15 millions de dollars pour l'année financière en cours.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Radio-Canada

Les professeurs et bibliothécaires syndiqués de l’Université Laurentienne exigent que les administrateurs partagent leurs données financières d’ici vendredi

Dans un communiqué de presse, l'Association des professeures et professeurs de l'Université Laurentienne (APPUL) se dit insatisfaite avec l’état des négociations de l’entente collective.

Près de 600 professeurs et bibliothécaires sont sans contrat de travail depuis le mois de juillet 2020.

Malgré des affirmations antérieures selon lesquelles de sévères réductions budgétaires seraient nécessaires pour sauver les programmes de la Laurentienne, l’administration a passé des mois à refuser de fournir des données qui étayent cette affirmation, affirme le président de l’APPUL, Fabrice Colin, par communiqué.

Le panneau à l'entrée du campus de l'Université Laurentienne à Sudbury

Bien peu d'étudiants verront ce panneau à l'entrée du campus : les cours sont offerts en ligne depuis l'automne dernier, et ce sera même le cas pendant l'été 2021.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Si l’Université ne remet pas de documents pour appuyer leurs dires d’ici la fin de la journée vendredi, l’APPUL entend déposer une plainte auprès de la Commission des relations de travail de l'Ontario pour négociation de mauvaise foi.

L’administration de l’Université n’a pas apporté de preuve de l’imminence de la crise financière qu’elle continue de prétendre.

Une citation de :Fabrice Colin, président de l’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne

En avril dernier, l’Université Laurentienne prévoyait un déficit de 15 millions de dollars pour l’année financière 2020-2021 en grande partie en raison de la pandémie de COVID-19.

La semaine dernière, un sous-comité de l’établissement postsecondaire a envoyé un courriel à tous les étudiants et membres du personnel afin de trouver des idées pour faire face à des difficultés financières substantielles.

Y a-t-il d’autres programmes avec lesquels vous pouvez imaginer partager une unité administrative? Pourquoi? Quels sont les critères qui font de bonnes "paires" en la matière? demande le sous-comité du Comité de la planification académique sur la structure administrative du secteur des études de l’Université Laurentienne dans ce courriel.

Sollicité par Radio-Canada par rapport au déficit de l’année financière actuelle, un porte-parole s’est contenté de répondre : Nous devons continuer de travailler avec tous nos intervenants, surtout nos partenaires syndicaux, pour réduire les coûts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !