•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« My Good Friend », le premier mini-album de Eadsé

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Eadsé.

Eadsé

Photo : Gracieuseté

Sous des dehors assez légers et dansants avec sa pop accrocheuse, le premier mini-album de l’artiste wendat Eadsé révèle des textes personnels et touchants. L’artiste établie à Montréal nous présente My Good Friend.

Eadsé signifie en langue huronne-wendat, Ma bonne amie. Anne-Marie Gros-Louis-Houle a reçu ce nom à sa naissance de la part du célèbre ex-grand chef de Wendake, Max Gros-Louis.

J'ai toujours gardé ce nom-là comme artiste, et ça veut dire énormément pour moi. Mon grand-père est décédé quand j'étais très jeune. J'avais 6 ans et Max a un peu pris ce rôle-là dans ma vie à ce moment-là. Et c'est ça; il était très important pour moi, souligne l’artiste à propos de l’ex-grand chef de la nation huronne-wendat, décédé l’automne dernier.

L'image d'un loup et d'un corbeau. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Eadsé souhaitait que la pochette de son mini-album représente ses origines et sa famille. Au sein de sa communauté, elle fait partie du clan du loup et de la famille du corbeau.

Photo : courtoisie: Musique Nomade

De l'obscurité vers la lumière

Pour son premier mini-album, principalement anglophone, l’auteure-compositrice-interprète dévoile 6 chansons et deux courtes pièces musicales. Plusieurs chansons abordent le thème de l’amour, mais pas l’amour à l’eau de rose.

Dans « Who is in there », Eadsé évoque un sombre chapitre de son vécu.

C’est vraiment une pièce qui parle de ma reprise de pouvoir en tant que femme. C’était à la suite d’une agression. Donc j’ai écrit ça, et c’était vraiment une façon pour moi de me libérer de cette expérience difficile, relate la jeune femme.

Cette jeune auteure parle de la détermination comme une thématique importante de ce projet musical.

Des fois, il y a des thèmes; comme là, avec Oné Onti où je parle du passage vers la mort, aussi avec la pièce pour ma mère qui parle de la dépression. Il y a des thèmes qui sont peut-être un peu plus difficiles, mais j’essaie toujours d’amener le message d’espoir qu’il y a derrière.

Photo de Max Gros-Louis en habit traditionnel.

Max Gros-Louis a joué un grand rôle dans la vie de Eadsé

Photo : Facebook / Régis Labeaume

Max Gros-Louis et le nom du bébé

Le mini-album My Good Friend paraît moins d’un mois avant la date prévue d’un tout autre accouchement. Eadsé attend la naissance d’un garçon vers la mi-février. Avec émotion, la jeune maman raconte que Max Gros-Louis a eu le temps avant son décès, de trouver un nom wendat pour le bébé.

Je peux vous dire la signification du prénom; c’est celui qui glisse sur l’eau, et pour Max son nom à lui [Oné Onti], c’était le grand pagayeur. Donc il a voulu faire, j’ai l’impression, une connexion directe avec lui pour me dire: je vais toujours être là pour le protéger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !