•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 407 nouveaux cas et 14 décès en Colombie-Britannique

Une personne portant un masque marche devant un étalage de marché à Vancouver.

Le nombre de cas actifs est maintenant plus important dans la région de l'Intérieur de la province que dans la région de Vancouver, mais la région du Fraser demeure la région la plus touchée.

Photo : Ben Nelms / CBC

Radio-Canada

La Colombie-Britannique enregistre une hausse de 407 nouveaux cas de COVID-19 depuis lundi et déplore le décès de 14 personnes, ce qui porte le bilan total des décès à 1168 depuis le début de la pandémie.

À travers la province, 4260 cas sont toujours actifs, ce qui représente une légère baisse comparativement aux chiffres des derniers jours. De ce nombre, 313 personnes sont hospitalisées, dont 71 aux soins intensifs.

Aucune nouvelle éclosion n’a été rapportée, mais le centre de contrôle des maladies a partagé sur son site web les divers cas d'expositions un peu partout en province.

Au centre de ski Big White près de Kelowna, où une éclosion déclarée à la mi-décembre a déjà entraîné des centaines de cas de COVID-19, 11 nouveaux cas viennent s’ajouter pour un total de 225, indique la régie de la santé de l’Intérieur.

Notre plus grande source de transmission provient de nos rencontres avec ceux qui sont en dehors de nos proches, de notre bulle sociale ou de travail, écrivent la Dre Bonnie Henry et le ministre de la Santé Adrian Dix dans leur communiqué.

Jusqu’à présent, plus de 122 000 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées. Parmi ceux-ci, 4105 Britanno-Colombiens ont reçu leur seconde dose de vaccin.

Les autorités de la santé invitent la population qui respecte déjà les mesures sanitaires à encourager leurs voisins, leurs familles et leurs amis à faire de même pour endiguer la propagation du virus.

Notre but est clair : moins de cas en Colombie-Britannique. Et le chemin pour y arriver est tout aussi clair, il faut voir moins de gens et visiter moins d’endroits, disent-ils.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !