•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : peu de vaccins perdus aux T.N.-O.

Quatre petites bouteilles de verre contenant un liquide transparent.

Les autorités des T.N.-O. indiquent qu'elle n'ont perdu aucune dose du vaccin de Moderna contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

Près d’un mois après avoir entamé sa campagne de vaccination contre la COVID-19, le ministère de la Santé des Territoires du Nord-Ouest indique n’avoir perdu que quelques doses du vaccin de Moderna.

Nous sommes très heureux de nos efforts de déploiement à ce jour , a fait savoir mardi le porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux, Damien Healy, dans un échange de courriels.

Il ajoute que le taux actuel de perte de vaccins au territoire se situe en deçà de 0,01 %.

Seule une fiole, dit-il, a dû être jetée après son ouverture parce que le personnel médical de la clinique n'a pas été en mesure de trouver une personne encline à recevoir le vaccin. Des surplus de doses dans d’autres fioles ont toutefois permis d’éviter au territoire d’enregistrer des pertes.

Lorsque nous ouvrons une fiole, nous faisons notre possible pour nous assurer qu’elle sera complètement utilisée, affirme-t-il.

Il indique qu’une fiole contient en moyenne 10 doses de vaccin, mais qu’il est parfois possible d’atteindre 11 doses.

Un homme donne un pouce en l'air après son vaccin.

Joseph Judas est l'un des résidents de la petite collectivité isolée de Wekweètì aux Territoires du Nord-Ouest à s'être fait vacciner à la mi-janvier.

Photo : CBC/Kate Kyle

Le vaccin de Moderna requiert d’être conservé à une température de -20 degrés Celsius.

Le territoire a débuté sa campagne de vaccination le 31 décembre auprès des personnes jugées prioritaires, comme les personnes âgées, les travailleurs de première ligne et des personnes souffrant de maladies chroniques.

Les personnes admissibles qui ne sont pas jugées prioritaires peuvent s’attendre à recevoir leur première dose du vaccin au courant du mois de mars, selon Damien Healy.

En date de mardi, 9471 personnes ont reçu leur première dose du vaccin.

Le territoire souhaite vacciner 75 % de sa population adulte d’ici la fin mars.

Il y a actuellement six cas actifs de COVID-19 dans les T.N.-O. Tous se trouvent à Fort Liard, une communauté de quelque 500 habitants placée en confinement pour deux semaines.

Avec les informations de Sidney Cohen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !