•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

99 cas probables supplémentaires de variant du coronavirus dans la région de Barrie

Une employée prend la température d'une femme à son arrivée au foyer de soins de longue durée Roberta Place.

Une employée prend la température d'une femme à son arrivée au foyer de soins de longue durée Roberta Place.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

La santé publique de Simcoe-Muskoka, au nord de Toronto, a annoncé mardi que plus de 99 personnes déclarées positives à la COVID-19 avaient probablement une mutation du virus.

Les autorités sanitaires doivent recevoir les résultats de tests plus poussés, qui permettront de déterminer de quel variant il s’agit.

Elles s’attendent toutefois à ce qu’il s’agisse du variant britannique du coronavirus, dont la présence a déjà été confirmée en fin de semaine au centre de soins de longue durée Roberta Place, de Barrie.

La plupart de ces 99 cas sont liés à l'éclosion à Roberta Place où 200 personnes ont été infectées et 46 sont mortes. Cette souche du virus est plus contagieuse.

Je suis convaincu que tous les cas de l'éclosion à Roberta Place sont des variants du Royaume-Uni.

Dr Charles Gardner, médecin hygiéniste de la santé publique de Simcoe-Muskoka

Deux des cas probables annoncés mardi n'ont toutefois pas de lien apparent avec cette flambée. L'un d'entre eux est un employé du Centre de soins de santé mentale Waypoint.

Cela nous porte à croire que le variant est plus répandu, ce qui est inquiétant, commente le Dr Gardner.

En fin de semaine, la santé publique de Simcoe-Muskoka avait également confirmé un cas de variant du Royaume-Uni lié à une éclosion au foyer de soins Bradford Valley Care Community Bradford West Gwillimbury.

Santé publique Ontario confirmait mardi 47 cas du variant britannique dans l’ensemble de la province. Les régions sanitaires les plus touchées sont York (15 cas), Toronto (14) et Simcoe-Muskoka (9).

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !