•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la deuxième dose du vaccin aux personnes vulnérables

Un piéton masqué traverse une rue d'Ottawa pendant une averse de neige.

Santé publique Ottawa n'envisage pas commencer la vaccination de la population générale avant le mois d'août.

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Les autorités de santé publique de la Ville d’Ottawa ont été forcées d’ajuster leur plan de vaccination en raison des retards dans la livraison du vaccin Pfizer-BioNTech et de la nouvelle approche du gouvernement ontarien.

La priorité de Santé publique Ottawa (SPO) est dorénavant d’administrer la deuxième dose du vaccin aux personnes les plus vulnérables en accord avec la directive du gouvernement Ford.

Celui-ci a annoncé lundi la suspension de la vaccination des travailleurs de la santé afin d’administrer le vaccin contre la COVID-19 à tous les résidents des foyers pour aînés, ainsi qu'aux résidents des maisons de retraite à risque élevé et des foyers de soins pour personnes âgées des Premières Nations d'ici le 5 février, soit 10 jours plus tôt qu'initialement prévu.

Lors d'une séance d'information mardi, SPO a indiqué pouvoir reprendre la vaccination de ces groupes cette semaine. L’objectif est d’administrer une deuxième dose à environ 4 000 personnes : entre 21 et 28 jours suivant la première dose pour les résidents des foyers pour aînés et jusqu’à 35 jours pour les autres groupes.

Le directeur général des Services de protection et d’urgence à la Ville d'Ottawa, Anthony Di Monte, estime que si les doses du vaccin sont disponibles, la santé publique sera en mesure d’administrer près de 11 000 doses par jour, sept jours par semaine.

On fait l'analyse actuellement pour s’assurer à travers de la province [...] que l'ensemble des résidents des centres de soins de longue durée reçoivent leur première et leur deuxième dose. C'est l'objectif qu'on a compte tenu du nombre de vaccins qui nous reste a dit M. Di Monte.

7 sites de vaccination communautaire

En plus des pharmacies, des deux hôpitaux, des cabinets médicaux et des équipes de vaccination mobiles qui pourront administrer le vaccin contre la COVID-19, 7 cliniques communautaires seront mises en place pour les étapes 2 et 3 du plan de vaccination.

La santé publique a dévoilé mardi quatre des sept sites sélectionnés par la ville qui serviront de cliniques de vaccination communautaire :

  • Édifice de l’horticulture, 1525, voie Princess Patricia
  • Centre commémoratif Eva-James, 65, promenade Stonehaven
  • L’édifice Place Peter-D.-Clark, 255, boulevard Centrum
  • Sportsplex de Nepean (corridors A et B), 1701, avenue Woodroffe

Trois autres établissements s’ajouteront à la liste des sites de SPO.

Ouverture des écoles

La médecin-chef Vera Etches a profité de la séance d’information de mardi pour indiquer que le retour des jeunes sur les bancs d’école est souhaitable et le plus rapidement possible.

Le niveau de transmission communautaire en ce moment à Ottawa est maintenant inférieur à ce qu'il était lors de notre pic en octobre lorsque les écoles ont été ouvertes, a expliqué la Dre Etches. Nous avons géré ce niveau de COVID-19 dans les écoles. Nous avons constaté une transmission limitée au sein de nos écoles.

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !