•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie juvénile : 31 nouvelles accusations contre l'ex-entraîneur de Riverview

Photo en noir et blanc d'une entraîneur de basketball les bras en croix.

Une photo de Shawn Nickerson publiée en 2019 sur Facebook.

Photo : Profil de Shawn Nickerson sur Facebook

Radio-Canada

Un ancien entraîneur de basketball de Riverview fait face à de nouveaux chefs d'accusations dans une affaire de production de pornographie juvénile. La police a maintenant connaissance d’au moins 21 victimes, sur une période de quatre ans.

Au total, 31 nouveaux chefs d’accusation ont été portés contre Shawn Nickerson, 32 ans, lors d’une brève comparution téléphonique en cour provinciale à Moncton, mardi.

Il faisait déjà face à 30 chefs d’accusation en matière de pornographie juvénile, et est également accusé d’agression sexuelle sur un mineur.

Alors que les accusations précédentes spécifient que les crimes présumés ont eu lieu à Riverview, certaines des nouvelles accusations précisent qu’elles ont aussi eu lieu à d’autres endroits au Nouveau-Brunswick.

Les nouvelles accusations portées mardi sont plus précises que les précédentes, et remplaceront donc les anciennes, dans certains cas.

Shawn Nickerson sera de retour en cours le 2 février, et devra notamment décider si son procès aura lieu devant juge seul ou si un jury sera présent.

21 victimes identifiées

Un interdit de publication empêche Radio-Canada de révéler toutes informations qui pourraient permettre d’identifier les victimes.

Dans les documents judiciaires, elles sont identifiées par des lettres séquentielles de l’alphabet d’AA à AV, confirmant que la police connaît l’identité d’au moins 21 victimes. (H a été sauté)

Par exemple, une accusation allègue que l’entraîneur de basketball a réalisé 12 vidéos d’AA entre le 20 juin 2016 et le 25 octobre 2020.

Un entraineur de basketball et son équipe composés d'élèves.

Shawn Nickerson a été entraineur de basketball dans plusieurs écoles avant d'être accusé de production de pornographie juvénile.

Photo : Radio-Canada

Shawn Nickerson aurait aussi réalisé huit vidéos de personnes non identifiées au cours de cette même période de quatre ans, ainsi que des enregistrements visuels de 11 personnes inconnues, dans des circonstances où il existe une attente raisonnable de respect de la vie privée.

Une enquête toujours en cours

Shawn Nickerson a été arrêté le 25 octobre 2020 dans le cadre d’une enquête concernant des images de natures sexuelles affichées en ligne, menée par le Groupe de lutte contre l’exploitation d’enfants sur Internet de la GRC au Nouveau-Brunswick.

En novembre, la GRC a déclaré que Shawn Nickerson a été entraîneur de basketball pour différents groupes d’âge pendant plusieurs années, à la fois dans le système scolaire et en dehors.

Le relationniste de presse de la GRC, le gendarme Hans Ouellette, a confirmé mardi que l'enquête se poursuit.

Avec les informations de Shane Magee de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !