•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des aînés de la résidence Le Chez-Nous sont transférés à un foyer à O'Leary

Affiche Mill River Hotel and Campground.

Les résidents de la résidence Le Chez-Nous ont été transportés au centre de villégiature Mill River suite à l'incendie.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Deux résidentes de la Coopérative Le Chez-Nous ont été transférées au foyer de soins de longue durée Margaret Stewart Ellis, à O’Leary, dans l’extrême ouest de l’Île-du-Prince-Édouard, vendredi dernier.

Les aînés de la coopérative sont temporairement hébergés au centre de villégiature de Mill River depuis le 19 janvier, à la suite d’un incendie survenu aux installations de la coopérative, à Wellington, dans la région Évangeline.

Selon Marcel Richard, président de la Coopérative Le Chez-Nous, le départ des deux résidentes était déjà prévu même avant l’incident. Il explique que leur condition physique demande de soins de santé spéciaux. Ces résidentes avaient besoin de soins de santé de niveau quatre, ajoute-t-il, et la coopérative ne dispense toujours pas ce type de soins spécialisés.

Marcel Richard en entrevue.

Marcel Richard, président de la coopérative Le Chez-Nous, le 21 janvier 2021.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Marcel Richard souligne que bien que le centre de Mill River offre de bonnes conditions de séjour, l’endroit n’est pas adapté aux besoins des résidents, ce qui explique le déménagement hâtif.

Les gens au Mill River nous ont accueillis avec les bras ouverts. […] Mais on sait que ce n’est pas une place pour aînés à temps plein, ajoute-t-il.

Une femme devant une maison faite de bouteilles.

Réjeanne Arsenault est originaire de l'Île-du-Prince-Édouard, mais habite actuellement au Nouveau-Brunswick. Sa sœur, Yvette Arsenault, a vécu pendant 10 ans au Chez-Nous.

Photo : CBC / Travis Kingdon

La famille d’Yvette Arsenault, l’une des résidentes transférées, avait déjà entrepris des démarches pour trouver un foyer offrant des soins de santé spéciaux, selon Réjeanne Arsenault, sœur de la résidente.

Yvette Arsenault était sur la liste d’attente du foyer Summerset Manor, un établissement pour personnes âgées situé à Summerside, mais le transfert ne s'est jamais concrétisé en raison du manque de place disponible.

Selon la famille, le transfert d’Yvette à la résidence à O’Leary a été fait très rapidement.

Elle n’a pas eu le choix. Il fallait qu’elle y aille. Ce sont eux [les autorités de santé de l’île] qui ont choisi cet endroit, parce que c’était là où il y avait la disponibilité, souligne-t-elle.

Réjeanne Arsenault ajoute que sa sœur s'adapte bien à sa nouvelle résidence.

Six autobus scolaires stationnés la nuit.

Le 18 janvier, des autobus scolaires ont permis d'évacuer rapidement les résidents du foyer Le Chez Nous, à la suite de l'incendie.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le gros déménagement

Les 45 résidents du Chez-Nous qui demeurent à Mill River seront également transférés à des résidences pour personnes âgées dans les semaines qui suivent, selon le président Marcel Richard.

La coopérative Le Chez-Nous négocie actuellement un transfert vers le foyer pour personnes âgées Andrews Lodge, à Summerside. D’autres options d’établissements sont néanmoins à l’étude.

On aimerait les ramener tous ensemble, mais cela n’est pas faisable. On va être obligés de les mettre dans deux établissements différents.

Marcel Richard, président de la coopérative Le Chez-Nous

M. Richard souligne que les employés de la coopérative devront accompagner les résidents lorsque ces derniers seront hébergés dans leur nouvelle résidence afin d'assurer l’offre de service en français, alors qu'un retour aux installations de Wellington n'est pas encore possible.

Une date pour le déménagement de l'ensemble des résidents n’a pas encore été fixée. Le président de la coopérative souhaite néanmoins entamer le déménagement la semaine prochaine.

Le bâtiment de la Coopérative Le Chez-Nous, situé à Wellington, devra passer par des travaux importants en raison de l’incendie.

L’enquête concernant l’origine du feu est en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !