•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vidéos d'un jeune de Dieppe visionnées par des millions d'internautes

Jacob Stever explique comment obtenir la réponse à un jeu.

Jacob Stever créer des vidéos sur YouTube, une plateforme sur laquelle il a cumulé plus de 66 millions de visionnements.

Photo : YouTube/Jacob Stever

Radio-Canada

Les vidéos que crée Jacob Stever, de Dieppe au Nouveau-Brunswick, ont été visionnés plus de 66,5 millions de fois sur YouTube.

Le jeune homme âgé de 19 ans a lancé sa chaîne sur le populaire site de vidéo de Google en 2015. Comme plusieurs autres, il s’est lancé dans la course aux clics pour obtenir des revenus publicitaires sur la plateforme.

Depuis un jeune âge, j’ai toujours voulu faire ma propre compagnie ou trouver une façon de créer ma propre source de revenus, a confié celui qui étudie aujourd’hui en administration des affaires au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Dieppe.

Pendant cinq ans, il a essayé plusieurs genres de vidéo : des grandes cascades de dominos aux blagues, mais ça a plus ou moins levé.

J’aimais faire les vidéos de dominos, mais j’ai remarqué avec le temps que ça ne fonctionnait pas vraiment pour recevoir des visionnements des abonnés, a-t-il expliqué.

Des dominos qui tombent pour écrire le nom de Jacob Stever.

Avant de se lancer dans le jeu vidéo, Jacob Stever produisait des vidéos de dominos.

Photo : YouTube/Jacob Stever

L’arrivée d’un nouveau jeu a tout changé pour lui. La popularité de Bain Out était indéniable. Les casse-tête sont complexes et les internautes cherchent des réponses. C’est justement ce que Jacob proposait.

Le problème avec ce jeu, c’est que les questions sont assez difficiles. Les gens ont de la misère à trouver la réponse aux questions, donc ils vont venir sur ma chaîne pour trouver la réponse, a-t-il souligné.

Jacob Stever s’était donné l’objectif d’atteindre 100 000 abonnés à l’âge de 25 ans. Il en compte aujourd’hui plus de 200 000, alors qu'il est âgé de 19 ans.

Les millions de visionnements qu'a cumulés Jacob au cours des quatre mois de popularité du jeu lui ont permis d’obtenir un revenu qu’il dit comparable à un petit salaire annuel, mais les spectateurs ne sont pas restés.

Ce que j’ai fait avec mes vidéos, c’était d’offrir un service. Je donnais ce que les gens voulaient.

Jacob Stever

Le jeune homme est donc maintenant en quête du nouveau jeu ou de la nouvelle application tendance qui pourra faire mousser sa carrière de youtubeur.

Ironiquement, il n'est pas un grand amateur de jeux vidéo, mais il adore YouTube et ce que ça peut offrir.

Avec les informations de Louis-Philippe LeBlanc de La matinale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !