•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le blues du xénial Frank Custeau

Frank Custeau.

Frank Custeau

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

La pandémie aura eu l'effet d'un catalyseur pour l'auteur-compositeur-interprète François « Frank » Custeau, qui lancera son deuxième album, le vendredi 29 janvier. Xénial Blues est né du confinement, un moment qui fut propice pour lui. « Ça m'a surtout donné de la discipline. Enfermé chez nous, je n’avais rien d'autre à faire! », souligne l'artiste en riant.

Après 15 ans comme leader du groupe punk Les Conards à l'orange, le Sherbrookois se lance dans l'aventure solo en 2018, avec un premier opus Départs d'août. J'avais le syndrome de l'imposteur au "boutte", je ne savais pas où je m'en allais, j'étais beaucoup plus anxieux pendant la création, affirme l'artiste avant d'ajouter que concevoir ce deuxième album a été une expérience bien différente. Je savais où je m'en allais, j'avais des amis, on l'a fait complètement dans le plaisir total, dans l'hilarité même . Ces amis, ce sont le réalisateur et multi-instrumentiste Alex Crow et le batteur Luc Jr Bélisle.

Xénial Blues, ou le blues d'une microgénération

L'écriture de Custeau, poétiquement drôle et mordante, distille pourtant son lot de déceptions. Les dures désillusions du métier de musicien, l'amour, la peur de vieillir font partie des thèmes abordés dans ce son résolument rock.

Xénial est un terme utilisé depuis quelques années pour définir la microgénération des gens nés entre 1977 et 1983.

Premièrement, je trouvais que le mot était super beau, explique l'artiste. Pis, j'étais en train d'écrire un album sur ma crise de la mi-trentaine. J'ai décidé de m'identifier à ce terme-là, parce que c'est la génération dont je fais partie.

C'est vraiment un cliché, mais [le rock] m'a donné pratiquement une raison de vivre. Je n’ai pas eu beaucoup d'autres rêves dans la vie que de faire du rock. J'ai 37, pis je m'accroche encore à ces affaires-là. Il y a tout ça dans la réflexion de Xénial Blues, de l'album... est-ce que je m'accroche à des niaiseries, est-ce que je m'accroche juste à un rêve de p'tit gars? Est-ce qu'il faudrait que je fasse autre chose de ma vie?

Une citation de :Frank Custeau, auteur-compositeur-interprète

L'artiste se questionne beaucoup, il doute aussi, mais très peu de ce deuxième opus, dont il est très fier.

Repartir la machine, ça peut être assez difficile dans mon cas, admet-il. J'avais peur de ne jamais être capable. De voir que c'est fait, que j'ai eu du fun avec mes amis, que j'ai un album dont je suis particulièrement fier, je trouve que ça sonne bien. Juste le fait d'avoir réussi à mettre ça au monde, c'est une très très grande fierté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !